Détenu sans procès pendant 10 ans à cause de son handicap mental

À lire sur le site La Tribune de Genève:

Handicapés mentaux détenus: Australie épinglée

Droits humains.  En Australie, un prévenu qui ne peut être jugé peut être détenu sans limite de temps. L’un d’eux a saisi un comité de l’ONU.

23.09.2016

Détenu

Marlon James a saisi le Comité des droits des personnes handicapées de l’ONU.
Image: Archives/Keystone

L’Australie a violé les droits d’un homme atteint d’un handicap mental et détenu pendant plus de dix ans. Un Comité de l’ONU a demandé vendredi à Genève une réforme des lois qui prévoient un emprisonnement sans limite de ces personnes.

Le plaignant auprès du Comité des droits des personnes handicapées, Marlon James Noble, avait été accusé il y a une quinzaine d’années de pédophilie en Australie Occidentale. Il avait été considéré comme irresponsable de ses actes et n’avait pas été jugé. Mais il est resté plus de dix ans en prison.

La loi de l’Australie Occidentale prévoit qu’un prévenu qui ne peut être jugé peut toutefois être maintenu en détention sans limite. Cette personne ne peut recourir contre cette mesure que si elle est considérée comme capable de comprendre le principe de responsabilité criminelle.

Accusations jamais prouvées

M. Noble a obtenu une libération conditionnelle fin 2012. Le Comité critique une procédure judiciaire qui a uniquement pris en compte sa capacité à être jugé. Sans lui donner la possibilité de plaider non coupable ni d’examiner les preuves à charge contre lui.

Les accusations n’ont jamais été prouvées. Le prévenu n’a jamais eu la possibilité de voir son statut d’agresseur sexuel présumé levé, dit le Comité. Les autorités n’ont pas soutenu de manière adaptée cette personne.

(…)

Lire la suite.

 

Bolivie – Le centre « SOL EN CASA Yanapasayku »

À lire sur le site Solensucre:

Sol en Casa Yanapasayku

« Si tu diffères de moi, loin de me léser, tu m’enrichis. »

cropped-12241236_805660516228341_6687398380084876170_n1-crop3

Qui sommes-nous?

1939528_639971489463912_6590630768279920294_o

Le Centre Thérapeutique et Éducatif  « SOL EN CASA Yanapasayku » fondé en 2012, est un petit centre de jour situé dans le centre ville de Sucre, capitale constitutionnelle de Bolivie logée au creux de la cordillère centrale à 2800 mètres d’altitude. Le centre SOL EN CASA offre un accueil de jour, individualisé et professionnel à tous les enfants en situation de handicap mental et psychique  : trisomie 21, paralysie cérébrale, autisme, déficience mentale… mais aussi tous ceux qui ont des troubles de l’apprentissage rendant nécessaire un soutien spécialisé.
Notre centre situé Calle Camargo # 107 à Sucre est ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 1430h à 18h30.

SOL EN CASA accueille en 2015, 40 enfants et adolescents toutes les semaines.

NOTRE ÉQUIPE

L’équipe de SOL EN CASA Yanapasayku est composée d’un Psychologue, d’une ergothérapeute, d’une éducatrice spécialisée, d’une ortophoniste et d’une physiothérapeute . Nous travaillons avec le réseau de professionnels issus des établissements scolaires et des services de santé mentale de Sucre  afin de construire ensemble un projet d’ accompagnement adapté  prenant la personne dans sa globalité. L’interculturalité de notre équipe (Bolivie, France, Allemagne), et notre expérience professionnelle dans différents pays, ainsi que la complémentarité de nos formations permettent d’élargir notre vision pour offrir un accueil multidisciplinaire et  de qualité.

MISSIONS

Nous travaillons à améliorer la qualité de vie des enfants et adolescents en situation de handicap mental et psychique, de Sucre, BOLIVIE

Objectifs :

  • Développer l’autonomie de l’enfant et de l’adolescent en situation de handicap.
  • Développer ou maintenir les capacités : cognitives, sociales, motrices, de communication de l’enfant et de l’adolescent handicapé.
  • Rompre avec l’isolement des familles.
  • Informer la société et travailler à l’inclusion de cette population.

VISION et VALEURS1511060_10203649798953436_1563022146802994796_n

A SOL EN CASA nous proposons un espace chaleureux et professionnel de rencontre entre les enfants, familles, professionnels et la société. Comme son nom l’indique « Le soleil à la maison »est un lieu communautaire qui tente de proposer une alternative à la prise en charge institutionnelle en ouvrant ses portes à la communauté.

Notre équipe fonctionne sur le modèle des coopératives ce qui signifie que tous les membres de notre équipe  décident ensemble pour construire un projet en dehors de la hiérarchisation classique. Les relations à SOL EN CASA sont horizontales et se basent sur des valeurs de RESPONSABILITE, SOLIDARITE, TRANSPARENCE et PROXIMITE.

A SOL EN CASA nous privilégions aussi les besoins individuels de chaque enfant en adaptant nos services tout en lui permettant de se développer dans des espaces de sociabilisations protégés et ouverts sur l’extérieur, dans le respect de l’environnement et de l’identité culturelle de chacun et mettant en place des activités en lien avec le calendrier bolivien, ses fêtes et coutumes.