Faciliter l’accès à la compétition: le sport adapté

À lire sur le site L’Yonne Républicaine:

Le sport adapté dans l’Yonne en trois points

Publié le 05/07/2018  Vincent Thomas

compétition

SPORTIFS. Les pratiquants de sport adapté ont généralement entre 6 et 60 ans. D. R. © BRANGER Denis

Le sport adapté, en plein essor dans l’Yonne, offre un tremplin vers la compétition à des personnes atteintes de handicap mental ou psychique. Cette saison, déjà 25 Icaunais ont goûté à des championnats de France.
Le sport adapté et le handisport répondent tous deux à des règles aménagées mais ne sont pas pour autant à confondre.

Deux sections différentes

Le handisport concerne « des personnes ayant un handicap moteur ou sensoriel ». « Mental et psychique » pour le sport adapté, nuance Axelle Bonnin, employée au comité départemental de sport adapté de l’Yonne (CDSA 89) depuis 2015.

Des balles plus souples, des courts plus petits et une formule de points plus simple

La Fédération française du sport adapté s’attache à faciliter l’accès à la compétition. Les règles y sont aménagées. « Par exemple au tennis, quand le handicap est plus prononcé, les balles sont plus souples, les courts plus petits et la formule de points plus simple. »

675 licenciés, contre 180 il y a encore trois ans

À l’image du Handball club auxerrois, le sport adapté a pris son envol dans l’Yonne, avec 675 licenciés, contre 180 il y a encore trois ans. Si la plupart des sportifs icaunais engagés dans des épreuves nationales ont « entre 15 et 30 ans », le sport adapté convient plus généralement à des licenciés « de 6 à 60 ans ».

Au moins 25 Icaunais en championnats de France

Comme Morgane Domange et Kevin Monou (Sentinelle de Brienon) en tir à l’arc, au moins 25 Icaunais ont pu savourer des championnats de France. L’Yonne était représentée en football à 7, handball, cross… Les 16 et 17 juin, Venoy a accueilli les championnats de France VTT sport adapté et 90 participants. Olivier Galli (Saint-Georges) s’est même imposé dans la catégorie CD seniors.

(…)

Lire la suite…

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *