Première cause non génétique de handicap mental chez l’enfant

À lire sur le site Marie-Claire:

La mention « zéro alcool pendant la grossesse » bientôt sur toutes les bouteilles

Par Emma Ferrand  Publié le
cause

La ministre de la Santé a annoncé que le message déconseillant aux femmes enceintes de boire de l’alcool sera davantage visible sur les étiquettes des bouteilles dans les prochains mois.

« Zéro alcool pendant la grossesse ». Voici le nouveau message préventif qui sera prochainement affiché sous forme de logo sur toutes les bouteilles de boissons alcoolisées.

Mardi 26 juin 2018, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a déclaré sur France Info : « nous avons obtenu des alcooliers qu’il y ait un logo qui explique bien qu’on ne doit boire aucun alcool pendant la grossesse, c’est très mauvais pour les fœtus ». Selon cette dernière, beaucoup de Français, et en l’occurrence de Françaises, ignorent les conséquences de l’alcool sur les bébés à naître. « Beaucoup de femmes ne le savent pas, ça n’est pas suffisamment dit ».

Depuis le 3 octobre 2007, des messages sanitaires sont pourtant affichés sur toutes les bouteilles d’alcool. Actuellement, un pictogramme représentant une femme enceinte dans un rond barré est apposé sur les étiquettes. En revanche, seules quelques bouteilles explicitent en toutes lettres que « La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant ».

Un projet qui agace la filière viticole

Problème d’après les autorités de santé : le pictogramme et la phrase préventive sont inscrits en trop petits caractères, et sont donc trop peu visibles.

C’est la raison pour laquelle le logo sera modifié et agrandi sur les prochaines étiquettes. « Nous sommes en train de travailler sur la taille et la couleur. C’est, disons, pour la fin de l’année, nous sommes en train de négocier », a indiqué la ministre de la Santé.

Une initiative qui ne plaît pas forcément aux alcooliers et professionnels viticoles. Lors d’un comité interministériel du handicap début 2017, la question d’un agrandissement des dimensions du pictogramme avait été abordée et avait provoqué la colère de la filière viticole. « Évidemment que les lobbies sont importants, je ne vais pas le nier. Mais la politique reste ferme », a expliqué Agnès Buzyn.

(…)

La mise en oeuvre de ce redimensionnement est prévue pour 2019. Selon le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) et Santé publique France, plus de 8% des cas de cancer sont dûs à l’alcoolisme chaque année. La ministre de la Santé a par ailleurs rappelé le 2 mars 2017 qu' »en France, la consommation d’alcool pendant la grossesse est considérée comme la première cause non génétique de handicap mental chez l’enfant. On estime que 700 à 1 000 enfants sur l’ensemble des naissances annuelles seraient concernées par le syndrome d’alcoolisation fœtale ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *