Québec – La 21e édition du Tournoi provincial de hockey-balle (TPHB)

À lire sur le site L’Express:

Honneur et hommage au Tournoi provincial de hockey balle

TPHB

Le sport et l’amitié se côtoient au Tournoi provincial de hockey balle de Drummondville. Photo – Ghyslain Bergeron archives

HOCKEY-BALLE. La 21e édition du Tournoi provincial de hockey-balle (TPHB) pour les gens ayant une déficience intellectuelle se tiendra les 10 et 11 mars au Cégep de Drummondville.

C’est toujours dans une ambiance de fête et de camaraderie que se déroule le TPHB. Sous les regards de l’ambassadrice 2018, Elizabeth Pellerin, docteure en médecine podiatrique, les joueurs des quatre coins du Québec viennent disputer des joutes de hockey-balle sur les deux surfaces du Cégep de Drummondville, samedi dès 8 h 30 et dimanche à 8 h. L’entrée est gratuite.

Outre les confrontations qui serviront à couronner les équipes championnes, l’organisation procédera à un hommage afin de remercier André Boivin qui prendra sa retraite à la fin du tournoi.

«Le TPHB tient à saluer et remercier André pour son implication généreuse (un peu plus de 40 ans) dans le merveilleux monde du loisir auprès de personnes avec un handicap (déficience intellectuelle, physique, santé mentale)», a expliqué Marcel Blais, porte-parole officiel du TPHB.

L’équipe locale, les Gaulois de Drummondville, et le comité 2018 du TPHB souligneront aussi le décès en janvier dernier de leur capitaine Emmanuel Therrien (affectueusement appelé Manu par ses coéquipiers) en observant une minute de silence avant la mise en jeu protocolaire du samedi matin.

(…)

Lire la suite…

 

 

 

2 thoughts on “Québec – La 21e édition du Tournoi provincial de hockey-balle (TPHB)

  1. Toutefois, peu d’études ont analysé les facteurs qui influent sur le vécu, souvent difficile, des familles dont un membre atteint d’une déficience vit une transition vers l’âge, la vie adulte. Shutterstock/docstockmedia Dans le cadre de son projet de maîtrise en sciences cliniques, Camille Gauthier-Boudreault s’est intéressée aux besoins des jeunes adultes qui présentent une déficience intellectuelle profonde, et de leur famille, au moment qui correspond à la fin de la scolarisation de ces jeunes. Objectif et méthodologie Concrètement, Gauthier-Boudreault souhaitait décrire non seulement les besoins des personnes atteintes d’une déficience intellectuelle profonde lors de la transition vers la vie adulte, mais aussi le vécu des parents lors de cette période, ainsi que les facteurs qui influencent leur vécu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *