À l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), des recherches sur l’intégration en milieux de garde

À lire sur le site L’Hebdo Journal:

Des recherches pour aider les enfants et les éducateurs en garderie

ÉDUCATION. Plus de 2,4 millions de dollars sont investis à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) pour financer des recherches sur l’intégration en milieux de garde des enfants ayant des limitations physiques et intellectuelles.

Une équipe de chercheurs, dirigée par la professeure Carmen Dionne, s’intéresse à l’intervention dans les milieux qui accueillent aussi des enfants ayant des besoins particuliers. L’objectif est de développer un modèle applicable à tous les milieux de garde et de mettre en place une structure qui facilitera la tâche des éducateurs.

«On veut faire en sorte que tous les enfants puissent recevoir une intervention de qualité, dont les enfants qui ont des difficultés plus importantes comme une déficience intellectuelle, explique Mme Dionne. Dans un premier temps, on veut faire un portrait de la situation provinciale sur l’inclusion des enfants aux besoins particuliers. On veut bien documenter où nous en sommes pour déterminer où il faut investir.»

On veut faire en sorte que tous les enfants puissent recevoir une intervention de qualité, dont les enfants qui ont des difficultés plus importantes comme une déficience intellectuelle.
– Carmen Dionne

Par la suite, l’équipe de chercheurs développera des interventions en partenariat avec des CPE de la région et des intervenants locaux. «Comment les milieux de garde travaillent avec les partenaires tels que les intervenants du réseau de la santé et des services sociaux? Quel est le rôle actif que la direction du milieu de garde peut avoir? Comment l’éducateur peut ajuster ses interventions pour mieux tenir compte des besoins particuliers de l’enfant? Ce sont des questions auxquelles on veut trouver des réponses», indique Mme Dionne.

Selon cette dernière, plusieurs ajustements peuvent être faits et seront aussi bénéfiques pour l’ensemble des enfants fréquentant le milieu de garde.

Plusieurs autres projets financés

(…)

Lire la suite…

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *