France – Les Amis de Pierre, une association qui a 30 ans

À lire sur le site La République du Centre:

Les Amis de Pierre, qui accompagnent des handicapés mentaux, ont trente ans

Les Amis de Pierre

Lors de la soirée d’anniversaire de l’association, plusieurs élus de la ville et du conseil départemental étaient présents. Le Lions club de Lamotte-Beuvron a aussi remis un chèque de 2.000 € aux Amis de Pierre © Orléans AGENCE

Le tissu associatif orléanais est riche et dynamique. Il couvre tous les domaines : culture, solidarité, sports, loisirs… Elles sont quelque 3.000 associations au total à animer la cité. La Rep’ propose, chaque dimanche, de découvrir le portrait de l’une d’entre elles : ses missions, le mot du président (ou d’un membre) et les informations pratiques.

Notre épisode, aujourd’hui, est consacré à l’association Les Amis de Pierre, qui a fêté, jeudi soir, son trentième anniversaire en invitant ses adhérents, les résidents de son établissement d’hébergement et leurs familles à un repas festif, en présence de plusieurs élus, de la ville et du conseil départemental.

C’est quoi cette asso ?

L’association Les Amis de Pierre a été créée il y a trente ans, par des parents à la recherche de solution pour les enfants handicapés mentaux. Aujourd’hui, l’association compte 300 adhérents et gère le lieu d’hébergement. « Plus nous avons d’adhérents, plus nous avons de la force auprès des décideurs politiques », signale le président Eric Beguin Billecocq.

Le foyer des Amis de Pierre héberge 26 résidents à plein temps, présentant un handicap mental. Dix personnes sont prises en charge au sein de l’accueil de jour de l’établissement. Pour les accompagner, l’établissement emploie 37 salariés, avec un suivi médical, psychologique, et un accompagnement de vie.

Le mot d’un membre du bureau« Ils sont accueillis à partir de 25 ans et jusqu’à la fin de leur vie », complète le président élu depuis six mois environ. Les résidents participent à divers ateliers à vocation de plaisir et thérapeutique comme de la peinture, du sport, du jardinage…

« Ils font aussi beaucoup de sorties pour s’intégrer à la vie de la cité. Nous avons aussi comme objectifs de gérer le vieillissement et la solitude. »

Eric Beguin Billecocq

(…)

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *