Une visite au centre équestre

À lire sur le site La Voix du Nord:

La relation à l’animal, un élément important avec le handicap mental

équestre

Les participants ont pu s’adonner au pansage.

Calais, Arras, Saint-Omer, Fruges, Saint-Pol, Liévin, Méricourt… Ils avaient fait le déplacement depuis leurs structures basées partout dans le département. Une cinquantaine de cavaliers d’un jour, dont certains découvraient totalement l’équitation. «  Ils viennent d’instituts médico-éducatifs, de foyers de vie, de foyers pour autistes ou encore d’un EHPAD avec unité pour personnes handicapées mentales, énumérait Annie Ponchel, présidente du comité départemental du sport adapté du Pas-de-Calais, accompagnée de Christophe Pouille, agent de développement. Il y a des personnes de tous âges, la relation à l’animal est très importante dans le secteur du handicap mental. »

« Ils sont tout à fait opérationnels et savent s’adapter à ce public »

Au programme, les cavaliers en herbe ont pu monter, tester la maniabilité, le pansage ou encore l’attelage. «  On vient tous les ans ici car le club offre un encadrement véritablement formé au sport adapté, il reçoit d’ailleurs des structures durant toute l’année pour des ateliers. Ils sont tout à fait opérationnels et savent s’adapter à ce public  », notait Annie Ponchel.

(…)

Lire la suite…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *