Suisse – S’assurer du consentement éclairé des personnes ayant une déficience intellectuelle

À lire sur le site Insieme:

Consentement éclairé

31. juillet 2017 – de News

consentement

Les personnes en situation de handicap mental doivent pouvoir décider elles-mêmes si leurs données peuvent être utilisées dans le cadre de la recherche médicale. Lors du consentement, leur besoin d’information est désormais pris en compte – grâce à l’engagement d’insieme.

Par le biais d’un document de consentement général, toute personne peut donner son accord de principe pour que ses données médicales et échantillons soit utilisés à des fins de recherche. L’Académie suisse des sciences médicales (ASSM) et swissethics ont élaboré ensemble un modèle de consentement général pour les hôpitaux suisses. Ce document explique de manière détaillée les bénéfices et les risques de la recherche de façon à ce que les patients puissent décider en toute connaissance de cause. Ce document n’est toutefois pas compréhensible pour les personnes en situation de handicap mental.

Version spéciale

Dans le cadre d’une procédure de consultation, insieme est intervenue pour que le consentement général soit limité aux personnes capables de discernement et qu’un modèle spécifique soit élaboré pour les personnes en situation de handicap mental. (…)

Lire la suite…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *