Dimitri est un artiste complet

À lire sur le site La République:

Dimitri, mannequin trisomique a exposé à l’Astrolabe

Sa différence c’est sa force. Sur les podiums de la mode, ce jeune mannequin trisomique ose montrer sa différence. Une leçon de modestie mais aussi d’espoir.

24/02/2017   par Administrateur

Dimitri

Dimitri, jeune mannequin trisomique, et son père Pascal, à l’exposition de photo visible à l’Astrolabe

L’exposition qui lui a été consacrée  à l’Astrolabe de Melun s’est terminée jeudi 23 février. Les visiteurs ont pu observer les magnifiques portraits de Dimitri, trisomique essonnien de 23 ans, réalisés par ses amis Lucie et Thibaud (studio Les Apprêteurs). Les photos, magnifiques, ont saisi sur le vif l’âme sensible du jeune homme, mais aussi sa joie de vivre, son talent d’artiste et sa beauté naturelle qui vient non seulement de son physique mais aussi de son être intérieur.

« Il improvise, il est très patient et est capable de poser pendant des heures. Dimitri est très attiré par l’objectif et comme il est très photogénique l’objectif le lui rend bien », confie Pascal, son papa. Et Dimitri d’ajouter en regardant ses portraits : « Mon préféré c’est celui où je suis en smoking dans une pose à la James Bond ». Ce sont ses deux soeurs « qui sont très fringues et adorent les beaux vêtements », qui lui ont donné le virus.

Mannequinat

Une jeune femme, l’Australienne Madeleine Stuart, atteinte de trisomie 21, a réussi dans le mannequinat. Quand Dimitri, membre de l’association Trisomie Essonne, l’a appris, cela a fait écho chez lui et tout de suite il a fait part de ses intentions à son père. Création d’un site Internet, page Facebook, Instagram, tout s’est finalement mis en place rapidement et Dimitri a été sollicité par de grands magazines.

Casting chez Handy Fashion à Saint-Rémy de Provence, défilé à Toulouse et à Lille. Et un prochain rendez-vous le premier avril à Saint-Etienne.

Le talent du mannequin s’affiche et sa carrière décolle même si pour l’instant elle se déroule sous forme de bénévolat. « Nous avons un devoir, celui de changer le regard des autres et de promouvoir la différence », déclarent Dimitri et son père. Premier mannequin en France à oser sa différence, il mérite bien le succès qui se profile. Le jeune homme vient d’ailleurs de confier son book à l’agence parisienne Wanted Modèle.

(…)

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *