Rencontre entre Meilleurs Ouvriers de France et personnes déficientes intellectuelles

À lire sur le site Le Parisien:

Les Meilleurs ouvriers de France au côté des handicapés

Alexandre Arlot| 08 décembre 2016
Meilleurs Ouvriers de France

Claye-Souilly, hier. Le chef Jean-François Girardin a composé une recette avec l’aide d’une dizaine de personnes atteintes de handicap mental.LP/A.A.

Dans le cadre d’un concours, plusieurs artisans de talent exposent au centre de la Gabrielle, qui accueille 500 déficients mentaux.

« Des œuvres au milieu des chefs-d’œuvres. » C’est par cette jolie formule que Bernadette Grosyeux décrit l’exposition qui s’est tenue hier au centre de la Gabrielle à Claye-Souilly, dont elle est la directrice générale. C’est ici, dans ce lieu qui accueille près de 500 personnes atteintes de handicap mental, que le concours national « Un des Meilleurs ouvriers de France » a été lancé. Pour l’occasion, 24 œuvres réalisées par des cols bleu-blanc-rouge étaient exposées.

« C’est la première fois depuis 1924 que le top départ du concours est donné ici, souligne Christian Delabre, sacré Meilleur ouvrier de France (MOF) en mosaïque et en carrelage dans les années 1970. Cette exposition permet de voir ce que la main est capable de faire. »

Les pensionnaires aussi exposent leurs réalisations

Comme lui, plusieurs MOF étaient présents hier pour présenter les œuvres au public handicapé. « C’est impressionnant », répète Véronique devant un objet à la mécanique de précision. Des réalisations des personnes accompagnées par le centre de la Gabrielle — œuvres d’art, objets… — étaient aussi exposées. Une manière de prouver que le travail manuel peut s’affranchir du handicap.

Les usagers du foyer art et vie du centre ont par ailleurs bénéficié d’un cours de cuisine donné par Jean-François Girardin, MOF en 1993. Au côté du chef, ils ont réalisé des œufs pochés, du risotto et du saumon à l’ail des ours, un aromate issu des jardins du centre. « Les ateliers de médiation culinaire leur permettent de découvrir la bonne cuisine mais aussi d’apprendre à recevoir des invités et à préparer une table », explique le chef de service du foyer art et vie. (…)

Lire la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *