Maryam Alakbarli, peintre trisomique

À lire sur le site CultureBox:

Un jaillissement de couleurs: l’étonnante peinture de Maryam Alakbarli, atteinte de trisomie 21

Par Hélène Prono Publié le 13/10/2016
 Alakbarli


Maryam dans son atelier parisien © Culturebox

Maryam Alakbarli n’est pas une peintre comme les autres. Pourtant ses proches ne mettent pas en avant la trisomie qui touche Maryam pour expliquer la puissance de son œuvre. A 23 ans cette jeune artiste originaire d’Azerbaïdjan est en passe de devenir la coqueluche des critiques d’art. Elle exposait ce week-end au Salon Art Shopping du Carrousel du Louvre, à Paris.

Née à Bakou, Maryam Alakbarli  s’est intéressée très tôt à l’art. Et a eu la chance d’avoir des parents qui ont fait de son handicap un tremplin. Ils l’ont poussée à trouver une voix d’expression originale. La sienne. Unique. Elle a donc choisi la peinture, langage dans lequel elle peut traduire et transmettre au mieux ses émotions. A Deauville, ses toiles exposées à l’occasion du festival du film américain ont fait un tabac. Des portraits, des oeuvres non figuratives qu’elle peint dans son atelier parisien, tout près du jardin du Luxembourg.

Les couleurs de l’âme

« Ce qui me touche en premier lieu, c’est sa sincérité » déclare Jeannette Zwingenberger, commissaire de l’exposition. « Elle peint d’une manière très directe ses émotions. Elle possède un sens des couleurs inouï. »

(…)
__________________________
Vous trouverez aussi dans mon blog un article sur Maryam Alakbarli.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *