Une décision de Citoyenneté et Immigration Canada renversée

À lire sur le site Journal Métro:

Un jeune trisomique pourra être résident permanent

Immigration

Mark Blinch / La Presse Canadienne

Ottawa a cassé une décision de Citoyenneté et Immigration Canada, qui avait refusé d’accorder la résidence permanente à un professeur d’université de l’Ontario parce que son fils est atteint de la trisomie 21.

Felipe Montoya, qui est originaire du Costa Rica, occupait un poste permanent de professeur en études environnementales à l’Université York lorsque sa famille et lui ont fait leur demande de résidence permanente au ministère de l’Immigration.

La demande de la famille a été refusée parce que leur fils de 13 ans, Nicolas Montoya, est atteint de trisomie 21 et serait un fardeau excessif pour le système de santé canadien. Le règlement stipule que si un des membres d’un groupe faisant une demande n’est pas admissible à la résidence permanente, le refus s’applique à tous les candidats du groupe.

M. Montoya a cependant indiqué que la décision du ministère, prise plus tôt cette année, avait été infirmée la semaine dernière grâce à une «intervention ministérielle» pour des raisons de compassion. Lui et sa famille sont retournés au Costa Rica en juin, mais ils se préparent à revenir au Canada. Citoyenneté et Immigration Canada n’a pas répondu à une demande d’entrevue à ce sujet.

(…)

Lire la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *