Analyse de la littérature jeunesse versus la trisomie 21

Lise_Lemoine

Lise Lemoine. Photo Interpsy

Marie-Claude Mietkiewicz. Photo érès

À lire sur le site de la Revue francophone de la déficience intellectuelle:

Lise Lemoine, Marie-Claude Mietkiewicz et Benoît Schneider
RFDI Reg. Vol. 23 (2012) p. 43-55

Résumé

Un corpus de 17 ouvrages francophones s’adressant à des enfants de 3 à 12 ans, abordant explicitement la question de la trisomie 21 (T21) et publiés entre 1995 et 2011, sont soumis à une première analyse de contenu thématique qui porte sur les représentations de l’enfant porteur de handicap (caractéristiques physiques, capacités intellectuelles et sociales). Une seconde analyse se centre sur la spécificité des relations fraternelles et plus particulièrement sur la place de la fratrie du sujet porteur de handicap. Les résultats de cette analyse débouchent sur l’examen des rapports entre les représentations mises à jour, la fonction pédagogique attendue des ouvrages de jeunesse et les données de la littérature scientifique consacrée aux relations familiales au sein des familles d’enfants porteur de T21.

Mots clés

trisomie 21, handicap, littérature de jeunesse, représentations sociales, fratrie, famille

Lire l’article complet.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *