Annonce du financement d’un projet-pilote pour faciliter la transition de l’école à la vie active

A lire sur le site Portail Québec:

projet-pilote

Le député de Maskinongé procède à une annonce au nom de la ministre Lucie Charlebois concernant un projet de la Coopérative Adirondak

LOUISEVILLE, QC, le 6 juill. 2015 /CNW Telbec/ – Le député de Maskinongé Marc H. Plante procède à une annonce au nom de la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse et à la Santé publique, madame Lucie Charlebois, en annonçant un soutien à la Coopérative Adirondak. L’objectif est la mise en place d’un projet-pilote qui vise à expérimenter une approche de partage des responsabilités entre les divers acteurs qui interviennent auprès des personnes ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme (TSA).

« Ce projet s’inscrit dans le cadre du rapport sur les activités socioprofessionnelles et communautaires que le ministère de la Santé et des Services sociaux a rendu public en décembre dernier. Ce rapport constitue un point d’ancrage pour mieux accompagner les personnes ayant une déficience intellectuelle ou un TSA dans leur transition de l’école à la vie active, ainsi que dans la concrétisation de leur projet de vie et de leur participation sociale. Notre appui à ce projet démontre notre ferme volonté de poser des actions concrètes pour les familles et les personnes ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme », a déclaré la ministre Lucie Charlebois.

Pour expérimenter cette nouvelle approche, la coopérative de solidarité sociale louisevilloise mettra à profit les liens solides qu’elle a tissés au cours des dernières années avec le réseau de la santé et des services sociaux, le réseau de l’éducation et celui de l’emploi. Pour ce faire, elle bénéficiera d’un appui financier de 20 000 $ de la part du ministère de la Santé et des Services sociaux.

« Le gouvernement du Québec a pour objectif de soutenir le développement d’une vision commune et d’établir un continuum de services pour mieux répondre aux besoins de ces personnes et de leur famille. En étroite collaboration avec le ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, ainsi que celui du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ce projet a pour objectif de nous donner collectivement des solutions durables. Le projet de la Coopérative Adirondak est bien ancré dans notre milieu et il reflète l’esprit de partenariat de notre communauté à soutenir les personnes ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme dans leur cheminement personnel, professionnel et social en ayant un rôle actif et valorisant », a conclu le député de Maskinongé, Marc H. Plante.

Notons que par ses diverses activités de travail, la Coopérative Adirondak accompagne une trentaine de personnes ayant une déficience intellectuelle ou un TSA dans une perspective de développement de leur autonomie sociale et professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *