Plongée sous-marine et déficience intellectuelle

A lire sur le site Le Télégramme:

La plongée sous-marine est aussi un sport accessible

22 juin 2015

Plongée

Des baptêmes de plongée se sont déroulés vendredi 12 juin, à la piscine Ferdinand-Buisson, pour terminer cette semaine de formation des moniteurs.

Le Club subaquatique de l’Iroise, avec l’appui de Handibrest, a permis à des moniteurs de plongée bretons de se former à l’encadrement de personnes handicapées. Des résidants de Kervallon et de Keraoul, de Don Bosco, se sont jetés à l’eau.

La plongée sous-marine est aussi accessible aux personnes en situation de handicap mais peu de moniteurs sont formés à l’encadrement de ce public spécifique. La semaine dernière, quatre moniteurs de plongée sont venus de différentes structures bretonnes pour suivre un programme de cinq jours, d’une formation organisée par le Club subaquatique de l’Iroise, avec le soutien logistique de Handibrest. L’association comporte en effet une section plongée.

Prise en charge de handicapés majeurs

La prise en charge ne concerne pas que le handicap physique. Les moniteurs se sont aussi intéressés au handicap mental, qui semble plus difficile à concilier avec une pratique subaquatique qui comporte des risques. Mais, vendredi 12 juin, à la fin de leur stage, les moniteurs ont pu proposer des baptêmes de plongée à des résidants du foyer de Kervallon et de Keraoul, de l’association Don Bosco. Ces baptêmes se sont déroulés à la piscine Ferdinand-Buisson et le sourire des nouveaux baptisés, à leur sortie de l’eau, en disait long sur la qualité de l’expérience. Cette formation interrégionale de la Fédération française d’études et de sports sous-marins (FFESSM) va permettre à ces moniteurs de pouvoir prendre en charge des handicapés majeurs et de leur faire découvrir le monde sous-marin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *