Pas seul dans ce cas…

A lire sur le site de Ouest-France:

Handicap. « Demain, j’ai 20 ans », et après « où vais-je ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *