Une Cendrillon moscovite et trisomique

A lire sur le site France TV Info:

A Moscou, des artistes trisomiques répètent « Cendrillon »

Texte et photographies – Alexandra Dalsbaek

Publié le

Quand on leur demande ce qu’ils font dans la vie, ils répondent qu’ils sont comédiens. Des comédiens pas comme les autres puisque Ruslan, Sacha, Sarkis, Olya, Arina, Aliocha et Genya sont trisomiques. Depuis le mois de septembre, ils se retrouvent tous les mercredis pour préparer leur prochain spectacle « Cendrillon » dirigé par Rita Rebetskaya jeune danseuse et chorégraphe moscovite.

Cendrillon

En répétition

La répétition commence avec du retard. Sarkis, 20 ans, prépare le rôle du Prince et ne semble pas apprécier la présence d’étrangers. Il reste assis dans son coin, boudeur. Mais quand vient sa scène, le jeune homme se lève et son visage s’illumine alors que les autres l’applaudissent.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sarkis

« Quand je suis née, mon père m’a abandonnée, raconte Sacha, 40 ans. Un enfant trisomique on n’en veut pas. Ma mère a décidé de me récupérer et depuis, on vit ensemble. Elle est tout pour moi. Je viens ici au moins trois fois par semaine. Je prends des cours de musique, d’arts plastiques. Mais je préfère le théâtre. Le théâtre c’est ma vie, ça m’aide à respirer. »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sacha

Pas question de créer des spectacles autour de l’exclusion. La répétition est ponctuée d’éclats de rires. Mais chacun prend son personnage au sérieux. D’ailleurs, on comprend vite que les rôles n’ont pas été attribués au hasard.

« C’est la première fois que je me sens responsable d’un projet vraiment important, affirme Rita Rebetskaya. Au début, je ne savais pas du tout si j’allais être acceptée par le groupe ». Mais les membres de cette troupe si particulière n’en sont pas à leur coup d’essai. Le Théâtre Open Art a été créé à Moscou par Oksana Tereshenko il y a une dizaine d’année. Il compte à son répertoire des classiques tels que « Carmen » ou « Roméo et Juliette ».

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Aliocha

« Nous préparons un spectacle musical et plastique d’après le conte « Cendrillon », explique Rita Rebetskaya. Il sera à la fois drôle, triste, touchant et beau. Un spectacle qui ne laissera pas indifférent. C’est passionnant de découvrir les capacités de nos artistes. Ils sont étonnants et leur différence les rend uniques ».

En général, ce genre de projet est mis en scène avec une troupe mixte : des artistes valides aux côtés d’artistes handicapés. Mais en Russie, « Cendrillon » sera l’un des premiers spectacles entièrement confié à des comédiens trisomiques. Pour le moment Rita participe, dirige, remplace les absents mais le jour de la première, elle ne sera pas sur scène, « Cendrillon » sera leur spectacle.

« Le processus de création est très important, explique Rita. Au fil des répétitions nous apprenons un peu plus les uns des autres. Chacun d’entre eux a son individualité, son univers et lors de nos rencontres, chaque nouvelle trouvaille est une petite victoire. »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Rita et Ruslan

Le Théâtre Open Art existe en grande partie grâce aux collectes de fonds organisées régulièrement via Internet et le bouche à oreille. Il est provisoirement hébergé par le Club « ForPost » organisation sociale et pédagogique qui met un petit local à sa disposition au sous-sol d’un immeuble d’habitation du Sud-Ouest de Moscou. La plupart des sponsors sont étrangers. L’été dernier, les dons ont permis aux artistes de partir en voyage dans le cadre d’un stage de théâtre et de rééducation. (…) Lire l’article complet.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Esquisses des futurs décors et costumes du spectacle « Cendrillon »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *