Rénovations au Camp Garagona – Investissement de plus de 2,4M$

A lire sur le site du Journal Le Guide:

Le camp Garagona voit grand à Frelighsburg

par  Ghyslain Forcier    Publié le 06 août 2014

© Photo TC Média – Ghyslain Forcier Les installations du camp Garagona de Frelighsburg subiront d’importantes modernisations. Un projet dont les coûts totaux dépasseront les 2M $.

Investissement de plus de 2,4M $

RENOUVEAU. Investissement majeur pour le camp Garagona à Frelighsburg. L’organisme qui vient en aide aux personnes vivant avec une déficience intellectuelle pourra compter sur des installations modernisées, grâce à un investissement dépassant les 2M $. Les travaux devraient s’amorcer dès l’automne. Les nouvelles installations pourraient être en place pour les visiteurs de la prochaine saison estivale. 

La volonté d’offrir des services à l’année et l’état des lieux a pesé lourd dans ce projet d’envergure, dont les idées ont été mises en place depuis plusieurs années déjà. Nicholas Brien, directeur général au camp Garagona, a dit se réjouir des avancées de cet important projet, qu’il a hérité de son prédécesseur et sur lequel il planche depuis son entrée en poste en 2011. «Depuis 10 ans, les services offerts en dehors de la saison estivale prenaient beaucoup plus de place», explique-t-il.

«Les gens qui opèrent le camp Garagona ont réalisé qu’on ne peut pas toujours opérer dans des bâtiments où il faut boucher les trous un peu partout», explique Alan Bellavance, architecte, dont la firme est impliquée dans ce projet, en compagnie de l’Atelier Muir. «On regroupe l’ensemble des services dans un seul complexe facile d’accès en hiver, chauffé. Ce sont des bâtiments qui seront très performants, relativement peu énergivores et donc engendrant peu de frais d’opération», poursuit-il.

18 000 pieds carrés 

L’ensemble des bâtiments, dédié à la cause des jeunes éprouvant des difficultés physiques ou psychologiques, continuera d’offrir des services de répit et des services de jour. Les travaux terminés, les nouvelles installations devraient offrir une superficie d’environ 18 000 pieds carrés au total. 40 personnes pourront y être hébergées à l’année. Entre trois et six nouveaux emplois seront créés sur trois ans.

Une cuisine sera aménagée, de même que cinq dortoirs pouvant accueillir entre huit et dix personnes. Des salles à usage multiple, une cafétéria et des aires de service seront également ajoutées. Une infirmerie et une chambre multi sensorielle, «un espace conçu et spécialisé pour notre clientèle autiste et déficiente intellectuelle» selon le DG, figurent également dans les plans.

«Ça prend des installations plus sophistiquées pour continuer d’offrir nos services de loisirs et de répit, mais aussi pour garder nos meilleurs employés. Quand on travaille seulement en été, c’est difficile de trouver et garder les meilleurs employés. Si on peut offrir des services sur an, il sera plus facile de les garder et les services seront meilleurs»  Nicholas Brien, directeur général du camp Garagona.

Le plus important?

Les investissements pourraient même atteindre 3,5M $, en incluant le remplacement du système de gestions des eaux usées, des rénovations et du terrassement. Ces sommes investies feront-elles du camp un des plus importants au Québec? Il semble que non. «On va être un camp bien adapté comme bien d’autres l’ont fait avant nous. Nous sommes même le petit dernier qui traîne parce qu’on n’a pas un grand bâtiment utilisable à l’année. Ce sont des modifications que bien d’autres camps ont faites, donc ça nous permet de rattraper le groupe». L’appel d’offres pour le début du chantier est sur le point de s’achever.  Lire la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *