France – Une communauté de religieuses trisomiques

A lire sur le site ICRSP Béziers:

Petites Sœurs Disciples de l’Agneau

 » Les handicapés nous enseignent à découvrir l’image de Jésus-Christ en tout visage humain. A celles qui dans le monde n’auraient que la dernière place, elles offrent de prendre en charge les intentions qu’on leur confie, elles donnent de porter témoignage de l’Évangile de la vie.  » (Jean-Paul II, Evangelium Vitae)

Le couvent des Petites Sœurs Disciple de l’Agneau se trouve dans la petite ville du Blanc (Indre) dans le diocèse de Bourges. La communauté a été fondée en 1985 et la reconnaissance canonique date de 1990.

Le but de cette fondation est de permettre à des petites sœurs trisomiques de répondre à une vocation religieuse contemplative autour de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus (la petite voie !) et Saint Benoît (« Ora et labora »). Pour cela,  des sœurs « valides » vivent avec  les petites sœurs « trisomiques » dans une même communauté, avec les mêmes règles de telle sorte que toutes sont sœurs au même titre.

De plus, comme la ville du Blanc est proche de Fontgombault , les moines les aident à suivre leur route, malgré leurs petits pas.

Dom Pateau Père Abbé de Fontgombault

La prieure explique : « Notre congrégation existe pour permettre à celles qui ont ‘la dernière place’ dans le monde, d’occuper dans l’Eglise la place exceptionnelle d’épouses de Jésus Christ », et encore : « …pour permettre à celles dont la vie est méprisée au point d’être mise en danger par une culture de la mort, de témoigner par leur consécration de l’Evangile de la Vie ».

Quant à elle-même, la prieure répond : « Nous vivons la pauvreté en nous mettant nous-mêmes à leur disposition. » Et plus loin : « Elles sont nos maîtres en abandon, en confiance, en pardon, en contemplation. »

************************************

Le 8 juin 2013, Soeur Camille a reçu son habit de religieuse des mains du Père Abbé de Fontgombault, Dom Pateau:

 

*********************************

Pour en savoir plus.

4 thoughts on “France – Une communauté de religieuses trisomiques

  1. Pouvez-vous me mettre en contact avec une Communauté qui accepte les garçons? J’ai un fils trisomique de 18 ans et je m’interroge sur sa vocation.
    URGENT
    Merci!

    • Bonjour Lucie,
      Merci de votre visite sur le blog. Mais je ne suis pas sûre d’avoir compris votre demande: vous cherchez une communauté religieuse qui accepte les hommes trisomiques comme postulants? Vous dites que c’est urgent?
      Merci de me préciser vos attentes, pour que je puisse vous répondre adéquatement.
      Bonne journée!
      Suzanne

    • La congrégation Notre-Dame d’Espérance a la particularité d’accueillir, parmi des moines « valides », des moines handicapés moteurs et mentaux.

      Ils ont plusieurs monastères :

      * Prieuré Notre-Dame d’Espérance de Croixrault, maison-mère et généralat de la congrégation;
      * Prieuré Saint-Baptiste à Échourgnac en Dordogne, fondé en 1969 ;
      * Prieuré Notre-Dame des Champs au Mas de Bouchaud à Arles, fondé en 1975.
      * Abbaye-Prieuré Notre-Dame de la Grainetière aux Herbiers en Vendée, fondée en 1979 ;
      * Prieuré Saint-Benoît à Chérence, dans le Val-d’Oise, fondé en 1986 ;
      * Prieuré Notre-Dame de Montcy-Saint-Pierre à Charleville-Mézières, dans les Ardennes, fondé en 1990 ;
      * Prieuré Sainte-Bernadette à Montaut, dans les Pyrénées-Atlantiques, fondé en 1990 ;
      * Prieuré Sainte-Claire à Martigny, en Seine-Maritime, fondé en 1992 ;
      * Prieuré Notre-Dame-de-Primecombe à Fontanès, dans le Gard, fondé en 1997 ;
      * Prieuré Saint-François-de-Sales à Évian, fondé en 1997.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *