Annonce de la 26e édition de la Semaine québécoise de la déficience intellectuelle

Vincent-Guillaume Otis Photo MVA

Gabrielle Marion-Rivard Photo Châtelaine

A lire sur le site Arrondissement.com:

Semaine québécoise de la déficience intellectuelle 2014

Publié par : Association du Québec pour l’intégration sociale AQIS

Vincent-Guillaume Otis et Gabrielle Marion-Rivard, co-porte-paroles

de la Semaine québécoise de la déficience intellectuelle

9 au 15 mars 2014

 Soirée de lancement le mardi 11 mars au théâtre Aux Écuries

6 @ 8 avec artistes invités

suivi de l’avant-première à 20h de la pièce AVALe présentée par Joe Jack et John

 

Montréal, le 10 février 2014 – L’Association du Québec pour l’intégration sociale (AQIS) est fière d’annoncer la 26e édition de la Semaine québécoise de la déficience intellectuelle (SQDI) qui se tiendra du 9 au 15 mars 2014. Le thème Comme on se ressemble! exprime l’empressement d’aller à la rencontre de l’Autre et de découvrir toutes nos ressemblances.  Par cette semaine de sensibilisation où plusieurs activités sont organisées à travers la province, l’AQIS lance une invitation à la population québécoise à prendre conscience de la contribution significative et positive des personnes ayant une déficience intellectuelle.

Pour la 5e année consécutive, le comédien Vincent-Guillaume Otis est le porte-parole national de cet événement. L’artiste connaît bien cette réalité puisqu’il a lui-même un frère ayant une déficience intellectuelle. Cette année, Vincent-Guillaume Otis a tout naturellement invité la lumineuse Gabrielle Marion-Rivard côtoyés sur le plateau de tournage du film Gabrielle, de la réalisatrice Louise Archambault, à être la co-porte-parole de la Semaine. Formée au Centre des arts de la scène Les Muses, cette comédienne de grand talent vivant avec une déficience intellectuelle a su émouvoir des milliers de personnes. Ensemble, ces deux comédiens incarnent bien ce message simple, mais combien important d’ouverture et de rencontre, nécessaire afin de mettre à mal les préjugés qui sont souvent bien ancrés dans notre société face aux personnes ayant une déficience intellectuelle.

Tout au long de cette semaine, la population est invitée à participer à une foule d’activités allant du match de hockey, au défilé de mode en passant par l’exposition d’œuvres d’art ou encore la présentation d’une conférence.  Plus de 80 associations membres de l’AQIS et de nombreux partenaires dans toutes les régions du Québec, ont préparé un programme diversifié et dynamique, vous permettant de vivre de bons moments et de découvrir des gens accueillants et qui souhaitent partager avec vous leur ressemblance!

La dernière année a été particulièrement riche en matière de sensibilisation à la déficience intellectuelle notamment avec la sortie du film Gabrielle, puisqu’il a mis de l’avant, avec beaucoup de respect et de sensibilité, un univers très souvent méconnu du grand public. L’avant-première du spectacle AVALe, le mardi 11 mars prochain au théâtre Aux Écuries, est également une occasion de célébrer puisqu’elle met en scène Michael Nimbley, comédien formidable vivant avec une déficience intellectuelle. Depuis sa création, la compagnie Joe Jack et John travaille avec des acteurs atypiques, incluant des individus vivant avec une déficience intellectuelle.

 L’AQIS souhaite donc célébrer cette Semaine québécoise de la déficience intellectuelle le 11 mars prochain au théâtre Aux Écuries lors d’un 6@8 précédant l’avant-première de la pièce AVALe. Les co-porte-paroles de la Semaine seront présents afin de célébrer toutes nos ressemblances!

À propos de ces personnes extraordinaires vivant avec une déficience intellectuelle, Vincent-Guillaume confie « Elles ont beaucoup à nous apporter en terme d’écoute.  Elles ont une grande capacité de compassion et de présence à l’autre ce qu’on perd aujourd’hui dans notre monde qui va toujours de plus en plus vite! » Il souligne aussi l’impact positif de la présence de son frère sur sa vie et maintenant, sur l’éducation de ses enfants.  Pour lui, « côtoyer la différence et ce, très tôt dans la vie de l’enfant, permet de valoriser l’ouverture et ainsi, contrer l’intolérance qui se présente sous différentes formes dans nos sociétés. »

Pour connaître la programmation de cette Semaine, visitez notre site : www.aqis-iqdi.qc.ca.

Mettons de côté les préjugés et prenons le temps de se rejoindre dans notre humanité en constatant toutes nos similitudes… La Semaine québécoise de la déficience intellectuelle, c’est un beau voyage à parcourir au pays de la tolérance, du respect et de l’ouverture!

 Source : Anik Larose, conseillère aux communications, AQIS

514 725-7245 poste 28

alarose@aqis-iqdi.qc.ca

Relations de presse : Valérie Grig, RuGicomm

514 759-0494

valerie@rugicomm.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *