À l’Évasion, loin de stigmatiser le handicap, on met en valeur la différence

A lire sur le site de Handicap.fr:

Ésat L’Évasion : handicapés, leur travail c’est tout un art

    

D’ordinaire, Ésat (Établissement et service d’aide par le travail) rime avec menuiserie, cuisine ou jardinage. Mais, à Sélestat (67), on a pris un parti différent, rare, celui de l’expression artistique. La particularité de L’Évasion est en effet de proposer à ses résidents handicapés une activité à vocation culturelle ou artistique. Ils s’épanouissent dans différents domaines : musique, arts plastiques et spectacles. C’est seul établissement de ce type en Alsace et l’un des rares en France.

Handicapés et artistes à part entière

L’Ésat Évasion est né en 2004 sous l’impulsion de l’APEI centre Alsace. Ce sont 19 artistes, techniciens et chargés d’accueil en situation de handicap qui l’animent, encadrés par 8 professionnels et éducateurs. Ici, on ne parle plus de personnes handicapées mais d’artistes. Frédéric est bassiste, Yvette chanteuse, Guillaume technicien lumières (car certains travaillent aussi dans le domaine de la régie ou de l’accueil). Deux groupes de musique, chacun avec sa propre identité, répètent entre ces murs et se produisent ensuite à l’occasion de festivals, concerts ou soirées.

Un atelier graphique

Mais d’autres pôles d’activité emplissent cet espace d’une belle vitalité puisque L’Évasion propose également un atelier graphique. Ses plasticiens répondent à tous les projets allant de la fresque au dessin, en passant par des mosaïques, logos, affiches ou cartes de vœux, mais également l’animation d’ateliers d’art plastique pour les enfants. Les encadrants sont à la fois artistes et éducateurs car L’Évasion est, avant tout, une structure médico-sociale. L’équipe reste à l’écoute des résidents, soucieuse de leur bien-être dans leur projet professionnel, visant, pourquoi pas, à terme, une inclusion en milieu ordinaire.

Une salle de spectacle et d’expo

L’Évasion c’est aussi une salle de spectacles et d’expositions qui propose une programmation éclectique. Le week-end d’ouverture de la 8ème saison culturelle 2013/2014 a eu lieu le vendredi 27 septembre à 18h30. Tout au long de l’année : théâtre, ciné-concert, musique du monde, contes, musique classique, spectacles jeune public… Une valeur ajoutée indéniable : la rencontre entre le public et les résidents et le mélange de talents entre troupes « valides » et artistes handicapés. La mixité prend tout son sens. Entreprises ou collectivités peuvent également trouver ici un lieu pour organiser un évènement ou une manifestation.

Charivari, le festival annuel

Chaque année, Charivari, le festival culture et handicap répand sa créativité et sa bonne humeur. En 2013, la quatrième édition a eu lieu du 22 au 25 octobre. A ses débuts, il ne semblait être qu’un effet de curiosité. On venait en se disant : « De quoi ces « handicapés » sont-ils capables ? ». Aujourd’hui, les spectateurs ne se posent plus la question et se pressent pour assister à des spectacles de qualité. Régulièrement, tous les artistes, qu’ils soient comédiens, plasticiens ou musiciens, se réunissent autour d’un projet théâtral, musical et graphique. La dernière création, « Fichu serpent, l’ombre d’Orphée », spectacle d’ombre et musique, est l’aboutissement de cette implication collective.  Lire la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *