Un infirmier applique un coussin sur le visage d’une personne ayant une DI – pas de sanction

A lire sur RTL Info.be:

Justice Bruxelles: pas de peine pour l’infirmier ayant appliqué un coussin sur le visage d’une patiente

18 Septembre 2013 19h06

Un infirmier âgé de 27 ans, qui avait maintenu un coussin sur le visage d’une patiente souffrant d’une déficience mentale, a bénéficié mercredi d’une suspension du prononcé devant le tribunal correctionel de Bruxelles. Le juge a estimé qu’il s’agissait d’un cas de coups et blessures volontaires, mais qu’aucune peine ne devait être infligée au prévenu. L’infirmier avait de lui-même enlevé le coussin après quelques secondes, et était conscient de son erreur, selon le tribunal. Sa collègue de 33 ans, suspectée de négligence coupable pour ne pas s’être interposée, a quant a elle été acquittée.

La patiente criait jusqu’à ce que l’infirmier lui mette le coussin sur le visage

L’incident remonte à décembre 2011, les faits se déroulant dans une maison de repos de Vilvorde. L’infirmier et son collègue devaient prendre en charge une patiente déficiente mentale âgée de 38 ans, qui ne se serait pas laissée faire, criant jusqu’à ce que l’infirmier lui applique un coussin sur le visage.

Il avait « perdu son sang-froid »

Le parquet avait d’abord inculpé l’infirmier pour tentative de meurtre, avant de ramener l’inculpation à des coups et blessures volontaires. Selon l’infirmier, la patiente n’a jamais été en danger, mais le tribunal a estimé qu’il s’agissait de maltraitance, même s’il n’y avait pas d’intentions de blesser la personne. Le tribunal a également tenu compte du fait qu’il s’agissait d’un unique écart de la part de l’infirmier, qui aurait perdu son sang-froid avant de prendre conscience de sa faute.

L’infirmière en chef, présente au moment de l’incident, a été acquittée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *