Mon petit frère de la Lune

A lire sur le blog de la Fondation Orange:

Frédéric Philibert, parent d’un petit garçon autiste, a réalisé ce magnifique film d’animation de 5 minutes. « Une petite fille essaie de faire comprendre pourquoi son petit frère (autiste) n’est pas vraiment comme les autres enfants et donne sa version des faits ».

Ce film a reçu le Grand prix et le Prix du public du Festival Handica-Apicil 2007.

[youtube]http://youtu.be/sGb6JP8ktws[/youtube]

Nous laissons la parole à Frédéric Philibert « Lorsque nous nous sommes aperçus que notre petit garçon avait un problème, un pédiatre nous a envoyé vers un centre médico psychologique dans lequel nous avons été orientés, nous les parents, vers une démarche de psychanalyse.

Nous n’y avons pas adhéré, mais nous avons cherché d’autres solutions ; prise en charge à l’hôpital et programme adapté à domicile, parallèlement nous avons choisi de créer et réaliser un film en famille. Cela a été le moyen de raconter un peu notre histoire, de parler de cet handicap qu’est l’autisme de façon très simple. Ce film peut s’adresser à tous : parents, professionnels, ceux pour qui l’autisme ne veut rien dire, ceux qui nous plaignent et ceux qui nous jugent, ceux qui découvriront et peut-être s’intéresseront à cet handicap ».

C’est sa grande sœur qui fait la voix off du film. Comme elle connaît bien son petit frère, elle a su garder une spontanéité, elle a transmis un message clair, lisible et poétique, avec ses mots. Les anecdotes sont prises dans la vie réelle, comme les accumulations de faits insupportables pour l’enfant et pour nous. Mais l’humour, reste présent et permet aussi une prise de distance.

Nous tenions à montrer graphiquement l’isolement de notre enfant qui vit à côté de nous, mais jamais vraiment avec nous, comme dans une bulle. Mais malgré tout, nous ne voulions pas donner un message triste, c’est pourquoi notre fils est dans une bulle de lumière qui peut s’agrandir un peu lorsque sa sœur réussit par moment à rentrer en contact. Ce n’est ni un jugement, ni une réelle prise de position mais en réalisant ce film, nous essayons de comprendre ce petit bonhomme, d’expliquer sa vie si proche de nous.

Nous avons voulu faire un film sensible et sincère sur un frère différent et les relations qu’il a avec sa sœur. «Une sorte de cadeau de famille pour ce petit garçon qui semble venir de la lune, que l’on aide à grandir et qui nous aide à sourire !» Un grand merci à Frédéric Philibert et Anne Dupoizat pour ce film très touchant.

Photo RCF Radio Saint-Étienne

Merci à Nathalie d’avoir attiré  mon attention sur ce film.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *