Challenge ARLPHL: une troisième édition couronnée de succès

Challenge de l’ARLPHL Photo Gabrielle Doutre

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=uQOToRviqZM&feature=youtube[/youtube]

A lire sur Nord Info:

Challenge ARLPHL: une troisième édition couronnée de succès

par Émilie Bouchard Labonté

Paranatation

L’Association régionale de loisirs pour personnes handicapées des Laurentides (ARLPHL) a accueilli, le 9 février dernier, le Challenge ARLPHL, une compétition de paranatation réservée aux athlètes ayant une déficience physique, visuelle ou intellectuelle.

Plus de 150 paranageurs, provenant de partout au Québec, se sont retrouvés le temps d’une journée au Centre récréoaquatique de Blainville, un nombre record pour le Challenge qui en était à sa troisième édition.

«C’est une cinquantaine d’athlètes de plus que l’année dernière. Nous sommes heureux que les gens aient répondu à l’appel de cette façon», se réjouit Marie-Ève Lépine, coordonnatrice en développement et événements majeurs de l’ARLPHL.

Parmi les nouveaux inscrits, il y avait notamment ceux du club-école de paranatation les Dauphins de l’ARLPHL qui, même s’ils sont les hôtes de l’évènement depuis trois ans, n’avaient jamais encore fait partie des compétiteurs. «Nous en avons plusieurs qui ont fait leur premier départ. Pour eux, c’est une très belle expérience pour entrer dans le réseau de compétition», explique Marie-Ève Lépine.

La particularité du Challenge est que la même compétition présente des épreuves pour athlètes ayant une déficience physique, chapeautée par la Fédération de natation du Québec, et pour des athlètes ayant une déficience intellectuelle, qui évoluent dans le cadre d’Olympiques spéciaux Québec. «Même si ce sont deux volets distincts, nous les réunissons dans le même évènement. Cette intégration permet aux athlètes de rencontrer de nouvelles personnes et de voir différents calibres, ce qui est très intéressant.»

La participation du Blainvillois Philippe Vachon, nouveau membre de l’équipe canadienne de paranatation, a également inspiré plus d’un athlète présent à la compétition, surtout les plus jeunes, aux dires de Marie-Ève Lépine: «Il a super bien performé. Ça fait seulement deux ans qu’il pratique la paranatation, mais il mène une vie incroyable grâce à son sport. Il est en sport-études, il travaille très fort et il est aussi moniteur à notre école. De plus, le sport lui permet de ralentir le développement de sa maladie. C’est encore plus inspirant.»

Philippe Vachon, qui est de catégorie S9 – la même que son idole, le multiple médaillé paralympique Benoit Huot –, aspire à se tailler une place au sein de l’équipe nationale des Jeux de Rio de Janeiro, en 2016.

La compétition s’est tellement bien déroulée que même une entraîneure et maman a mentionné que l’ARLPHL devrait s’occuper de l’organisation des Championnats provinciaux. L’ARLPHL est en train de considérer cette suggestion, confirme Marie Ève Lépine: «Ça serait très intéressant. Nous en avons discuté et, oui, ça serait possible, surtout que nous avons la chance d’avoir une très belle collaboration avec la Ville de Blainville. C’est à voir.»

Mais que les Provinciaux soient organisés ou pas dans les Laurentides, une quatrième édition du Challenge ARLPHL aura certainement lieu en 2014. «Nous aimerions pour l’occasion accueillir encore plus de nageurs qui ont un handicap physique. Nous sommes déjà en train de regarder les dates», de conclure Marie-Ève Lépine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *