Déficience intellectuelle : plus d’argent pour les organismes communautaires

Voici un communiqué du Gouvernement du Québec:

Québec

Réjean Hébert, Ministre de la Santé et des Services sociaux Photo MSSS

Véronique Hivon, Ministre déléguée aux Services sociaux et à la Protection de la jeunesse, Photo Le Devoir

SHERBROOKE, QC, le 11 févr. 2013 – Le ministre de la Santé et des Services sociaux, ministre responsable des Aînés et ministre responsable de la région de l’Estrie, le docteur Réjean Hébert, a confirmé aujourd’hui l’octroi de nouveaux budgets régionaux de fonctionnement de 1 339 000 $, sur une base annuelle. Ce rehaussement budgétaire permettra d’améliorer les services dans les domaines de la déficience physique, de la déficience intellectuelle et des troubles envahissants du développement. Ces programmes sont sous la responsabilité de la ministre déléguée aux Services sociaux et à la Protection de la jeunesse, madame Véronique Hivon.

« Les besoins des personnes ayant une déficience ou un trouble envahissant du développement, ainsi que ceux des membres de leur entourage, demeurent importants. C’est pourquoi nous tenons à rehausser le soutien aux familles et à assurer le meilleur financement possible aux établissements et aux organismes qui leur viennent en aide », a précisé le docteur Hébert.

Ces nouveaux budgets permettront d’atteindre six grands objectifs :

  • améliorer l’accès aux services professionnels de première ligne fournis par les centres de santé et de services sociaux;
  • soutenir les organismes communautaires qui viennent en aide aux familles et qui offrent du répit et des activités de jour;
  • soutenir particulièrement les familles dont un enfant souffre d’un trouble envahissant du développement;
  • améliorer l’offre de services résidentiels pour les personnes ayant des atteintes plus légères;
  • améliorer l’accès aux services spécialisés fournis par le Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement (CRDITED Estrie);
  • améliorer l’accès aux services spécialisés fournis par le Centre de réadaptation Estrie (déficience physique).

Pour sa part, la ministre déléguée aux Services sociaux et à la Protection de la jeunesse, madame Véronique Hivon, a commenté l’annonce d’aujourd’hui en ces termes : « Nous avons le devoir, chaque jour, de faire mieux pour les personnes et pour les familles, qui font face à bien des défis au quotidien. Nous devons nous inspirer de leurs efforts et de l’engagement de ceux qui les soutiennent pour leur tracer les contours d’un avenir meilleur. »

Cette somme de 1 339 000 $ est octroyée au réseau estrien à même une enveloppe nationale de 35 millions de dollars, dont le ministre Réjean Hébert a confirmé la récurrence en vertu du budget de dépenses 2013-2014 récemment déposé par le gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *