A Montréal, une murale embellit le quartier

Voici un article intégral de TVA Nouvelles.

L’Arche Montréal

Une murale pour des personnes atteintes de déficience intellectuelle

Première publication 6 novembre 2012 à 18h41
Une murale pour des personnes atteintes de déficience intellectuelle
Crédit photo : Agence QMI
Par Emmanuel Delacour | Agence QMI

Les résidents d’un organisme venant en aide aux personnes atteintes de déficience intellectuelle célèbrent la venue d’une nouvelle murale qui embellit désormais leur édifice.

C’est l’art des membres de l’Arche Montréal qui a servi d’inspiration pour les deux graffiteurs, Arly Padan et Tyson Hampton, dans la réalisation de leur fresque. «Nous avons réalisé un collage à partir des dessins qu’ont créés les gens de l’Arche», a expliqué M. Padan.

Pendant les quatre jours qui ont été nécessaires pour réaliser l’œuvre, les résidents de l’organisme ont partagé leur vision originale de leur art avec les peintres, une expérience unique selon le directeur de l’Arche Montréal, Alain Ouedraogo. «Pour eux l’art est une méthode d’expression par excellence. C’est aussi un travail de groupe qui les aide à s’épanouir», a souligné M. Ouedraogo.

En plus d’encourager la créativité des gens de l’Arche, la murale souligne les 35 ans de l’organisme. Elle servira aussi à combattre le problème récurrent de tags dans le secteur. «Nous avions essayé plusieurs méthodes à cet endroit, les nettoyages, la mise en place de vignes grimpantes, mais rien n’y faisait», a raconté Huguette Roy, conseillère de Saint-Paul-Émard.

L’arrondissement a donc décidé de se départir de la méthode répressive envers les graffiteurs et a contacté un expert en la matière, Sterling Downey, propriétaire de la galerie Under Pressure. De cette collaboration est né le projet de murale.

Bien que l’œuvre ait été réalisée avec des moyens minimes (un budget de 3000 $), le résultat ravit l’arrondissement et les membres de l’Arche. «C’est bien plus efficace pour combattre les tags», a assuré Mme Roy, qui ajoute que «ce genre de méthode sauve de l’argent à l’arrondissement, qui a déboursé 400 000 $ en nettoyage de tags en 2011».

(Agence QMI)

***************************************************************

Pour sa part, la Ville de Montréal précise que

(…) « Ce projet rassembleur touche plusieurs enjeux fondamentaux soit l’intégration et la reconnaissance des personnes ayant une déficience, le soutien aux créateurs du Sud-Ouest, l’embellissement ainsi que la gestion des graffiti par des moyens préventifs. De plus, cette fresque inspirante s’intègre harmonieusement au quartier et offre un repère visuel attrayant pour les promeneurs et les usagers du parc Ignace-Bourget situé à proximité. On mise sur le respect du travail de ces graffiteurs pour garantir l’intégrité de l’oeuvre et par le fait même régler un problème récurrent de graffiti sur ce bâtiment », a déclaré le maire Benoit Dorais.

« L’oeuvre met en lumière le talent et le plein potentiel de deux groupes en apparence distincts. Elle permet aussi au grand public d’être mieux sensibilisé au savoir-faire des résidants de l’Arche et à leur place en société. Elle donne de plus l’occasion à des artistes graffiteurs d’exprimer leur talent dans un cadre légal », a ajouté Huguette Roy, aussi présidente de la table de sécurité urbaine de l’arrondissement.

L’Arche en bref
L’Arche Montréal permet à des personnes ayant une déficience intellectuelle de partager leur quotidien dans des foyers, des ateliers et des centres de jours. Elles ont ainsi la chance de vivre dans un environnement familial qui les encourage à développer leurs talents et à se lier d’amitié. L’Arche compte 5 lieux dans le Sud-Ouest et à Verdun où résident 24 personnes ayant une déficience intellectuelle en compagnie de 15 assistants, en plus d’offrir un centre de jour-atelier. Les ateliers d’art de l’Alizé permettent aux résidents de l’Arche d’apprendre différentes techniques de peinture et d’exprimer leur créativité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *