Le packing

Photo L’Express

 

Photo Neuroskeptic

Le «packing» est une technique utilisée en autisme en France. Elle est prônée par les psychanalystes, mais vivement contestée par les associations travaillant pour les personnes autistes.

On en explique ici l’origine et la procédure (formation pour Infirmier de Secteur Psychiatrique – cours de Mr Giffard):

« Le « Packing » ou « Pack », définition

La technique du pack utilise l’enveloppement humide et froid, qui enserre le corps. Cette méthode de soin agit en donnant des sensations tactiles « limitantes« , permettant au corps puis à l’individu de reconnaître enfin ses limites.

C’est une porte entr’ouverte à la personne psychotique (« être humain qui s’est construit un système de relations à l’autre de type psychotique« ) pour que son corps fasse (et soit) « signe« , qu’il prenne sens. Lire tout.

Cela diffère de ce que nous connaissons au Québec sous le nom de thérapie d’intégration sensorielle, où on parle de pression profonde et de compression. La Société canadienne de l’autisme en donne ici quelques définitions:

« (…) La thérapie d’intégration sensorielle peut être appliquée par des ergothérapeutes, des physiothérapeutes ou des orthophonistes qui ont reçu une formation spécialisée. Ces spécialistes observent attentivement l’enfant pour comprendre avec précision ses sensibilités particulières. Les experts et les chercheurs ne s’entendent toutefois pas sur l’efficacité ni sur le caractère scientifique de ce type de thérapie. Certains ont noté qu’en répondant aux besoins sensoriels des enfants autistes, ces enfants arrivent à mieux se concentrer pour apprendre. Ils font plus de progrès et sont capables de mieux faire face aux situations quotidiennes. Traiter les troubles sensoriels peut toutefois prendre très longtemps.

(…)

  • La pression profonde – La Dr Temple Grandin a conçu un appareil de mise en pression pour aider à tolérer le toucher. Cet appareil semble avoir un effet calmant.
  • Le Protocole Wilbarger – Certains enfants ont tendance à réagir comme si des sensations inoffensives leur causaient de la peur ou de la douleur. Cet état s’appelle la réaction défensive aux sensations (Sensory Defensiveness ou SD). Les enfants atteints de SD ont une perception erronée du monde, qui leur apparaît comme un lieu dangereux, inquiétant ou, à tout le moins, très irritant. Quand ce trouble n’est pas traité, il peut perturber tous les aspects de la vie. Le protocole Wilbarger consiste à appliquer fréquemment une pression ferme ou profonde sur diverses parties du corps. La pression est suivie d’une légère compression des articulations.
  • La veste lestée – Le concept de la veste lestée découle de la technique de la pression profonde. Cette pression profonde aide l’enfant à se calmer par lui-même et à relaxer pour pouvoir traiter les stimulations sensorielles. Quand il revêt la veste lestée, l’enfant reçoit les informations inconscientes que lui transmettent ses muscles et ses articulations. Le poids supplémentaire de cette veste semble être bénéfique pour les enfants qui sont facilement distraits ou hyperactifs et qui manquent de concentration.
  • Couverture Proprioceptive – La couverture proprioceptive, d’après certains, détient des propriétés calmante similaires aux autres techniques de pression. Il existe des inquiétudes pour la sécurité des enfants à l’égard de l’utilisation des couvertures proprioceptives, puisque celles-ci peuvent recouvrir une plus grande partie du corps.

Recommandations récentes au sujet des couvertures proprioceptives : 19 juin, 2008, Communiqué du rapport du Coroner du Québec.

  • Il existe peu de recherche scientifique au sujet de la sécurité ou de l’efficacité de ces techniques. Il est donc primordial d’obtenir l’avis d’un professionnel (tel qu’un ergothérapeute) afin d’assurer que l’utilisation de ces techniques thérapeutiques soit convenable pour l’enfant. Ces techniques doivent d’autant plus être utilisées de façon sécuritaire et sous supervision adéquate.»

Autism rights watch dénonce la pratique du «packing»:

« (…)

Le packing en France, la longue marche continue

Le constat est sans appel. Malgré les efforts déployés par plusieurs associations, dont Autism Rights Watch, le packing continue en France. La poursuite des recherches, l’organisation de colloques et de formations professionnelles sont autant d’éléments laissant penser que la pratique perdure, même si elle est devenue moins visible.

La possibilité de poursuite de la recherche, l’impossibilité de contrôler l’abandon effectif de la pratique dans les établissements et le rejet des procédures déontologiques par le conseil de l’Ordre des Médecins sont autant d’éléments qui accréditent l’idée que les recommandations de la Haute Autorité de Santé de mars 2012 auront peu de chance d’être respectées. Ceci est d’autant plus vrai que nombre d’organisations professionnelles, de syndicats de médecins et de psychomotriciens s’opposent à leur application sur le terrain.

La question de l’interdiction du packing n’est donc pas aussi limpide que beaucoup essaient de le faire croire.

Autism Rights Watch continue donc de réclamer l’interdiction totale du packing (pratique, formation, recherche). Les autistes français ne sont ni des baleines que l’ont pourrait chasser, ni des sous-hommes devant être soumis à des recherches, légales mais non éthiques.

ARW interviendra dans les mois à venir auprès des pays étrangers et des instances internationales pour dénoncer cet état de fait indigne du “pays des droits de l’homme”. (…) Lire la suite.

L’Association Vaincre l’autisme a, pour sa part, fait plusieurs démarches pour faire interdire cette pratique:

« LE PACKING, RETOUR SUR UN PARCOURS DIFFICILE
13 Mars 2012: Le rapport de la Haute Autorité de Santé se déclare « formellement opposée » au Packing. Toutefois, la HAS ne dispose pas d’un avis normatif ni législatif sur le corps médical.
6 mars 2012 : Lancement du film viral « Le Packing ».
16 février 2012 : Suite aux saisines de VAINCRE L’AUTISME, M’Hammed SAJIDI rencontre le Pr DELION, promoteur du Packing en France, dans le cadre d’une conciliation devant le Conseil départemental de l’ordre des médecins de Lille.
16 janvier 2012 : Suite aux saisines de VAINCRE L’AUTISME, M’Hammed SAJIDI rencontre le Pr COHEN, promoteur du Packing en France, dans le cadre d’une conciliation devant le Conseil départemental de l’Ordre des Médecins d’Ile-de-France. Le professeur fait faux bond à l’association en ne se présentant pas.
Novembre – décembre 2011: Saisines de différentes autorités : Haute Autorité de Santé, Agences Régionales de Santé … et mise en demeure du CHRU de Lille et de l’Hôpital Pitié Salpêtrière.
2 avril 2011 : VAINCRE L’AUTISME organise la Marche de l’Espérance, à l’occasion duquel le Manifeste international contre le Packing est annoncé officiellement.
29 mars 2011 : Lancement du Manifeste international contre le Packing, Glasgow (Ecosse). (…) » Lire la suite.

D’éminents spécialistes de l’autisme ont signé en 2011 un article dans le JOURNAL OF THE AMERICAN ACADEMY OF CHILD & ADOLESCENT PSYCHIATRY, VOLUME 50 NUMBER 2, dénonçant le «packing», parmi eux

Simon Baron-Cohen, Ph.D. University of Cambridge, Cambridge, UK
Thomas Bourgeron, Ph.D. University Denis Diderot Paris 7 Institut Pasteur Paris, France
Ernesto Caffo, M.D. University of Modena, Reggio Emilia Modena, Italy
Eric Fombonne, M.D. McGill University Health Center, Montréal, Canada
Joaquin Fuentes, M.D. Policlínica Gipuzkoa, GAUTENA, San Sebastian, Spain
Patricia Howlin, Ph.D. et Michael Rutter, M.D., F.R.C.P., Institute of Psychiatry, King’s College London, London, UK

On peut lire l’article (en anglais) intitulé Against Le Packing: A Consensus Statement ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *