Compagnons de Montréal, 52 ans au service de la communauté, de la déficience intellectuelle et des personnes démunies

Connaissez-vous les Compagnons de Montréal?

Compagnons de Montréal est un organisme à but non lucratif qui œuvre à offrir des services aux personnes vivant avec une déficience intellectuelle et/ou un trouble envahissant du développement, ainsi qu’aux personnes démunies. La clientèle de notre organisme réside sur l’Île de Montréal, et les services sont offerts dans le quartier de Rosemont.

Notre mission

Accompagner les personnes adultes, déficientes intellectuelles, démunies, en mettant à leur disposition une boîte à outils riche en divers programmes, services et activités.

Adaptés aux besoins et aux capacités de ces personnes, ces outils sont choisis librement et leur permettent de prendre leur vie en main, maximisant leur insertion, intégration et participation sociales.

Historique

Compagnons de Montréal est un organisme à but non lucratif, fondé en 1960 par l’abbé Roger Roy pour venir en aide aux orphelins du Québec à leur sortie des institutions psychiatriques où ils avaient été placés dès leur plus jeune âge, faute de place dans les orphelinats.

Durant plusieurs années, l’organisme les aide à se trouver de l’emploi, de l’hébergement et les conseille dans les activités de la vie quotidienne.

En 1970, l’organisme acquiert la Villa des Compagnons, à l’île-Perrot, leur offrant ainsi un lieu de villégiature. Par la suite, en 1992, avec l’aide de fondations privées et de dons de particuliers, l’organisme achète sa première résidence, la Résidence Vincent de Villiers (autrefois connue sous le nom de Maison Clément Lacroix, sur la rue St-Zotique, a? n d’accueillir les orphelins qui vieillissent et qui recherchent la sécurité.

Peu à peu, la clientèle des orphelins diminue à cause du vieillissement, de la maladie et des décès.

Après mûre réflexion, le conseil d’administration propose à ses membres réunis en assemblée générale d’orienter ses services vers les personnes adultes vivant avec un handicap intellectuel. Il s’agit d’une nouvelle orientation, en somme bien naturelle, puisque c’est une clientèle qu’ils connaissent bien, l’ayant côtoyée depuis l’enfance. Certains orphelins ont eux-mêmes une déficience intellectuelle et ils ont toujours été acceptés, aidés et protégés par les autres orphelins.

L’organisme connaît un nouvel essor. Tout en maintenant ses services pour sa clientèle de base, les orphelins du Québec, l’organisme offre plusieurs services aux personnes ayant une déficience intellectuelle.

C’est ainsi qu’en 2000, Compagnons de Montréal achète une autre maison sur le boulevard l’Assomption : la Résidence Jacques Gauthier.

En décembre 2004, l’organisme emménage dans de nouveaux locaux plus vastes, dans le presbytère de la paroisse St-Marc. Une autre résidence y est aménagée au 2e étage, la Résidence Roger Roy et le centre d’activités s’installe dans le sous-sol de l’église.

En 2005, une friperie est ouverte, permettant de former plusieurs personnes vivant avec une déficience intellectuelle pour travailler dans le domaine du commerce au détail. Une seconde friperie ouvre en 2007.

En septembre 2011, dans un objectif de réduction de la fracture numérique, l’organisme ouvre une nouveau service à la communauté : le C.A.F.É. Internet.

Des services en constante adaptation

La richesse des outils adaptés aux besoins de chacun justifient notre slogan: « Notre spécificité, la diversité ». Voici la liste des services que nous offrons :

Toutes les photos sont tirées du site des Compagnons de Montréal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *