Augmentation de la prévalence des TED dans la grande région de Montréal

Voici un article paru le 5 avril dans le blog de Radio-Canada. Les graphiques ne pouvant être reproduits, je vous mets seulement un extrait et vous invite à aller lire tout l’article en cliquant ici.

Pourquoi tant de TED dans la grande région de Montréal?

Par Bahador Zabihiyan

Environ 1 % des enfants en Montérégie, à Laval, dans les Laurentides et à Montréal souffrent d’un trouble envahissant du développement (TED), selon les données provisoires de l’Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie. C’est deux fois plus que dans les régions périphériques avoisinantes. Et personne ne peut expliquer précisément pourquoi il en est ainsi. Toutefois, des pistes émergent.

« On a des hypothèses (…) Mais les causes exactes, on ne les connaît pas », dit Dre Jocelyne Sauvé, directrice de l’Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie. Sur la Rive-Sud, le taux de prévalence des TED a augmenté en moyenne de 26 % par année depuis 2000-2001. Au Québec, ce chiffre est de 21 %, selon les données provisoires que l’Agence a fournies à Radio-Canada. Lire la suite

Dans cet article, l’auteur fait référence à un rapport du Protecteur du Citoyen*, à paraître. Depuis la parution de l’article, le rapport** est disponible. On peut le lire ici. En voici quelques extraits:

Rapport spécial du protecteur du citoyen
Les services aux jeunes et aux adultes présentant un trouble envahissant du développement: de l’engagement gouvernemental à la réalité

«(…) En tenant compte de la diversité de leurs profils, qui a une grande influence sur la nature et sur l’intensité des services requis, notre analyse nous a permis de cerner quatre grands thèmes : un accès aux services de santé et aux services sociaux fondé sur les besoins de la personne, un parcours scolaire épanouissant, une vie active réussie qui permette le plus possible l’accomplissement de soi et un milieu de vie adapté au niveau d’autonomie de la personne présentant un trouble envahissant du développement. Pour chacun de ces thèmes, nous avons recensé les problèmes rencontrés, tenté d’en illustrer l’impact concret pour les citoyens visés et proposé des pistes d’amélioration réalistes et durables. (…)

ANNEXE 1 : Vue d’ensemble des recommandations et du dispositif de suivi

RECOMMANDATION 1
CONCERNANT LE DÉVELOPPEMENT DE L’EXPERTISE CLINIQUE EN MATIÈRE DE TROUBLES DE COMPORTEMENT ET SON TRANSFERT AUX ÉQUIPES INTERVENANT AUPRÈS DES PERSONNES VULNÉRABLES (…)

Le Protecteur du citoyen recommande :
1. Que le ministère de la Santé et des Services sociaux s’assure que l’expertise clinique développée en CRDI-TED, en matière de prise en charge des troubles de comportement, soit rendue disponible aux équipes des CSSS ainsi qu’aux autres intervenants appelés à intervenir auprès des personnes présentant un TED;

1.1 Que les travaux des CRDI-TED visant à développer l’expertise clinique en troubles de comportement incluent la production d’outils pour la prévention de comportements inappropriés à l’école, plus particulièrement ceux liés à l’éveil de la sexualité et à la vie affective. (…)

RECOMMANDATION 2
CONCERNANT LE DÉVELOPPEMENT DE L’EXPERTISE CLINIQUE EN MATIÈRE DE MULTIPLES PROBLÉMATIQUES ET SON TRANSFERT AUX ÉQUIPES INTERVENANT AUPRÈS DES PERSONNES VULNÉRABLES (…)

2. Que le ministère de la Santé et des Services sociaux s’assure que les ententes qu’il conclura avec les agences permettront le développement de l’expertise clinique requise pour traiter les personnes aux prises avec de multiples problématiques (co-morbidité en santé mentale);

2.1 Que l’expertise ainsi développée se traduise en programmes de soutien aux activités cliniques s’adressant aux professionnels des établissements (CSSS, centres hospitaliers et CRDI-TED) qui interviennent auprès de ces personnes;
2.2 Que les établissements concernés travaillent en étroite collaboration dans l’élaboration de cette offre de services particulière et que celle-ci soit rendue publique.

2.3 Que le ministère de la Santé et des Services sociaux dépose au Protecteur du citoyen, au plus tard le 30 novembre 2012, le plan de travail et les échéanciers de développement de l’expertise, de la mise en oeuvre des programmes de soutien aux activités cliniques ainsi que les façons dont les établissements concernés vont rendre publique cette offre de services spécifique. (…)

RECOMMANDATION 3
CONCERNANT LES BESOINS DE SOUTIEN ET DE RÉPIT DES PARENTS ET PROCHES AIDANTS (…)

Le Protecteur du citoyen recommande :
3. Que le ministère de la Santé et des Services sociaux révise, pour entrée en vigueur au plus tard le 31 mars 2014, le programme actuel d’aide pour le soutien aux familles des personnes handicapées;

3.1 Que dans le cadre de cette révision, il mette l’accent sur la mise en place de services intégrés, plus particulièrement ceux de répit et de répit spécialisé.
3.2 Que le ministère de la Santé et des Services sociaux dépose au Protecteur du citoyen, au plus tard le 30 novembre 2012, le plan de travail et les échéanciers concernant la mise en place de services améliorant l’accès et la disponibilité des services intégrés relatifs aux services de répit et de répit spécialisé. (…)

RECOMMANDATIONS 4
CONCERNANT LE BESOIN D’ACCOMPAGNEMENT À L’ÉCOLE (…)

Le Protecteur du citoyen recommande :
4. Que le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport s’assure, en étroite concertation avec les commissions scolaires, de l’existence et de l’application rigoureuse du plan d’intervention (PI) pour les élèves qui le requièrent dans les écoles;

4.1 Que ce plan d’intervention (PI) précise le rôle attendu des éducateurs et permette l’ajustement des conditions de travail en cohérence, notamment afin de revoir l’horaire de travail, si requis, pour fournir un accompagnement en dehors des salles de cours (pauses durant les cours et la période du dîner). (…)

RECOMMANDATIONS 5
CONCERNANT LE BESOIN D’ACCOMPAGNEMENT ET LA NÉCESSITÉ DE LIEUX DE RÉCUPÉRATION DANS LE CALME (…)

Le Protecteur du citoyen recommande :
5. Que le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport soutienne les commissions scolaires pour qu’elles s’assurent que les élèves vulnérables, dans toutes leurs écoles, puissent bénéficier de la présence d’une personne ressource stable et disponible ainsi que d’un local accessible en tout temps permettant de récupérer dans le calme;

5.1 Qu’il soutienne les commissions scolaires pour qu’elles introduisent, dans toutes leurs écoles, des initiatives ou des projets relatifs au recrutement de pairs aidants pour favoriser le soutien des élèves vulnérables. (…)

RECOMMANDATION 6
CONCERNANT LE BESOIN DE PRÉVENTION EN MATIÈRE DE HARCÈLEMENT ET D’INTIMIDATION (…)

Le Protecteur du citoyen recommande :
6. Que le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport démontre que la priorité sera accordée aux services directs pour contrer efficacement le harcèlement et l’intimidation dans les écoles, dans tous les mesures ou plans d’action visant à contrer l’intimidation et la violence envers l’ensemble des élèves et plus spécifiquement envers les élèves plus vulnérables. (…)

RECOMMANDATION 7
CONCERNANT LE BESOIN D’INTERVENTIONS SPÉCIALISÉES EN MILIEU SCOLAIRE (…)

Le Protecteur du citoyen recommande :
7. Que le ministère de la Santé et des Services sociaux s’assure que les CRDI-TED offrent un soutien approprié à la prévention et à la gestion des crises ainsi qu’à leur suivi en milieu scolaire, dans le cadre des travaux relatifs à l’Entente MSSS-MÉLS;

7.1 Que le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, avec la collaboration des commissions scolaires, établisse et mette en oeuvre des priorités nationales, se déclinant aux paliers régionaux et locaux dans des plans d’action, dans le but de surmonter les principales difficultés identifiées dans les bilans relatifs à l’Entente MSSS-MÉLS. (…)

RECOMMANDATION 8
CONCERNANT LE BESOIN, À L’ÉCOLE, DE SERVICES ADAPTÉS EN MATIÈRE D’ÉDUCATION SEXUELLE ET À LA VIE AFFECTIVE (…)

Le Protecteur du citoyen recommande :
8. Que le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport s’assure, avec la collaboration des commissions scolaires, que les plans d’action régionaux et locaux identifient, en matière d’éducation sexuelle et à la vie affective, le type de soutien requis de la part des CSSS, ces derniers devant être appuyés par les CRDI-TED dans le cadre du développement de l’expertise en troubles de comportement. (…)

RECOMMANDATION 9
CONCERNANT LE BESOIN DE SERVICES VISANT L’INTÉGRATION ET DE PARTICIPATION SOCIALE AU TERME DU PARCOURS SCOLAIRE (…)

Le Protecteur du citoyen recommande :
9. Que le ministère de la Santé et des Services sociaux s’assure, en concertation avec les autres partenaires impliqués, que son réseau dispense des services visant l’intégration et la participation sociale dès la fin de la fréquentation de l’école et non seulement à compter de 21 ans. (…)

RECOMMANDATION 10
CONCERNANT L’OFFRE ADAPTÉE D’ACTIVITÉS DE JOUR POUR LES PERSONNES NE POUVANT ACCÉDER AU MARCHÉ DE L’EMPLOI (…)

Le Protecteur du citoyen recommande :
10. Que le ministère de la Santé et des Services sociaux, avec la collaboration du ministère de la Famille et des Aînés, précise l’offre d’activités de jour qu’il entend rendre disponible au bénéfice des personnes handicapées qui ne peuvent accéder au marché du travail;

10.1 Que le ministère de la Santé et des Services sociaux et le ministère de la Famille et des Aînés s’assurent que les instances à qui ils confient des responsabilités en matière d’offre d’activités de jour disposent des moyens requis pour les assumer;

10.2 Que le ministère de la Santé et des Services sociaux et le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale introduisent des mécanismes de liaison intersectoriels entre leurs réseaux respectifs dans le cadre du Pacte pour l’emploi.

10.3 Que le ministère de la Santé et des Services sociaux, le ministère de la Famille et des Aînés et le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale déposent au Protecteur du citoyen, au plus tard le 30 novembre 2012, le plan de travail et les échéanciers concernant la mise en place de l’offre d’activités de jour qu’ils entendent rendre disponible au bénéfice des personnes handicapées ne pouvant accéder au marché du travail. (…)

RECOMMANDATION 11
CONCERNANT LE DÉVELOPPEMENT DES HABILETÉS DE VIE DOMESTIQUE ET L’HÉBERGEMENT ADAPTÉ (…)

Le Protecteur du citoyen recommande :
11. Que le ministère de la santé et des services sociaux élabore des lignes directrices énonçant clairement, au sein de son réseau, l’offre de services en matière de développement des habiletés de vie domestique et en tienne compte, entre autres, dans le cadre de l’actualisation prochaine du plan d’action Un geste porteur d’avenir;

11.1 Que les agences de la santé et des services sociaux s’assurent de la disponibilité d’une offre d’hébergement diversifiée avec un partage clair des responsabilités entre les établissements de leur région. (…)

RECOMMANDATION 12
CONCERNANT LA TRANSITION RENDUE NÉCESSAIRE PAR LE VIEILLISSEMENT DES FAMILLES (…)

Le Protecteur du citoyen recommande :
12. Que le ministère de la Santé et des Services sociaux réalise une planification des besoins d’hébergement des personnes présentant un TED pour faire face au vieillissement des familles. (…)

RECOMMANDATION 13
CONCERNANT L’ÉLABORATION ET L’APPLICATION DU PLAN DE SERVICES INDIVIDUALISÉ (PSI) (…)

Le Protecteur du citoyen recommande :
13. Que le ministère de la Santé et des Services sociaux s’assure, en étroite concertation avec les agences de la santé et des services sociaux, de l’existence et de l’application rigoureuse du plan de services individualisé (PSI), lequel est basé sur une logique de collaboration entre les différents établissements du réseau de la santé et des services sociaux, afin de réaliser l’intégration des services. (…)

RECOMMANDATION 14
CONCERNANT LA PRÉCISION DES RÔLES ET DES RESPONSABILITÉS QUANT À LA DISPENSATION DES SERVICES AUX PERSONNES PRÉSENTANT UN TED AU SEIN DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX (…)

Le Protecteur du citoyen recommande :
14. Que le ministère de la Santé et des Services sociaux précise les rôles et les responsabilités entre les divers établissements et intervenants de son réseau, notamment en formulant des attentes claires aux agences sur le leadership qu’elles ont à exercer;

14.1 Que dans l’actualisation prochaine du plan d’action Un geste porteur d’avenir, le ministère de la Santé et des Services sociaux identifie des pistes concrètes de solutions pour la définition de l’offre de services en TED, incluant des précisions au sujet de l’intervenant pivot du réseau, dans le respect des fondements du projet clinique. (…)

RECOMMANDATION 15
CONCERNANT LA COORDINATION REQUISE, ENTRE LE RÉSEAU DE L’ÉDUCATION ET CELUI DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX, DANS LA RÉPONSE AUX BESOINS DES ÉLÈVES PRÉSENTANT UN TED (…)

Le Protecteur du citoyen recommande :
15. Que le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport précise ses attentes envers son réseau en matière de collaboration intersectorielle;

15.1 Que le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport désigne un responsable scolaire pour élaborer, dans le cadre de l’Entente MSSS-MÉLS, le plan de services individualisé et intersectoriel (PSII) nécessaire pour coordonner, avec le réseau de la santé et des services sociaux, la réponse aux besoins des élèves présentant un TED;

15.2 Que le ministère de la Santé et des Services sociaux précise le rôle du CRDI-TED et du CSSS en matière d’élaboration et de respect du plan de services individualisé et intersectoriel (PSII), réalisé dans le cadre de l’Entente MSSS-MÉLS, afin que l’accès aux services qui favorisent la réussite éducative soit assuré.

RECOMMANDATION 16
CONCERNANT LE PARTAGE DES RESPONSABILITÉS ET LA CONCERTATION ENTRE LES DIFFÉRENTS PARTENAIRES DISPENSANT L’OFFRE PUBLIQUE DE SERVICES (…)

Le Protecteur du citoyen recommande :
16. Que le ministère de la Santé et des Services sociaux, le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport et le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale précisent les rôles et les responsabilités en matière de développement de l’employabilité, d’intégration, de soutien et de suivi en emploi ainsi qu’au regard de la participation sociale (incluant les activités de jour), au bénéfice des personnes handicapées;

16.1 Que cette précision des rôles et des responsabilités conduise à la conclusion d’ententes de collaboration, entre les partenaires des réseaux de la santé et des services sociaux, de l’éducation et de l’emploi;

16.2 Que l’Office des personnes handicapées du Québec (OPHQ) dresse une liste des différentes tables, instances et démarches de concertation existantes et qu’il propose aux ministères concernés les ajustements de mandats requis dans le but de favoriser la conclusion d’ententes intersectorielles de collaboration. (…)

RECOMMANDATION 17
CONCERNANT LA MESURE DE L’EFFICACITÉ DU PARTENARIAT INTERSECTORIEL ET DE SON IMPACT SUR LES PERSONNES (…)

Le Protecteur du citoyen recommande :
17. Que le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale élabore, en étroite collaboration avec le ministère de la Santé et des Services sociaux et le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, des indicateurs mesurant l’efficacité du partenariat intersectoriel et son impact sur les personnes présentant un TED, notamment en ajoutant une dimension « interréseaux » aux indicateurs concernant le plan de services individualisé et intersectoriel (PSII). (…)

RECOMMANDATION 17.1
CONCERNANT LE SUIVI DES RECOMMANDATIONS DU PRÉSENT RAPPORT (…)

Le Protecteur du citoyen recommande :
17.1 Que chacun des ministères et organismes, identifié dans les recommandations du présent rapport, désigne un répondant pour rendre compte des recommandations leur étant adressées ainsi que des résultats obtenus dans le cadre du dispositif de suivi prévu pour chacune d’entre elles. (…)»

* La mission du Protecteur du citoyen
Le Protecteur du citoyen veille au respect des droits des personnes en intervenant auprès des ministères et des organismes du gouvernement du Québec ainsi qu’auprès des différentes instances du réseau de la santé et des services sociaux pour demander des correctifs à des situations qui portent préjudice à un citoyen ou à un groupe de citoyens. Désigné par les parlementaires de toutes les formations politiques et faisant rapport à l’Assemblée nationale, le Protecteur du citoyen agit en toute indépendance et impartialité, que ses interventions résultent du traitement d’une ou de plusieurs plaintes ou de sa propre initiative. (page 2)

** Protecteur du Citoyen, 2012, Les services aux jeunes et aux adultes présentant un trouble envahissant du développement: de l’engagement gouvernemental à la réalité, Québec, Direction des communications http://www.protecteurducitoyen.qc.ca/fileadmin/medias/pdf/rapports_speciaux/2012-05-23_rapport_ted_2.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *