Personnes d’abord

  personnes d'abord 1
personnes d'abord 2 personnes d'abord 3

Les 28 et 29 septembre 2012, aura lieu à Winnipeg, Canada, un Congrès sur le thème A nous de choisir, organisé par Association canadienne pour l’intégration communautaire, Personnes d’abord du Canada et Community Living Manitoba.

Ce Congrès sera l’occasion de 3 dialogues:

Valoriser les vies humaines de manière égale – Est-ce que le nombre croissant de demandes de rendre lelégitimes l’euthanasie et le « meurtre par pitié » met en danger les possibilités pour une société inclusive et si oui, qu’est-ce qu’on peut faire?
• Bébés sur mesure ou diversité génétique – Comment mieux affronter le potentiel eugénique de la révolution dans la technologie génétique ?
• Mon domicile ou une institution – Comment mettre fin, une fois pour toute, à la pratique séculaire d’institutionnalisation des personnes ayant une dedéficience intellectuelle?

Les participants s’inscriront a un des dialogues du congrès qui se tiendront au cours de deux sessions samedi. A l’aide de personnes ressource et d’animateurs, chaque dialogue examinera les questions suivantes :

Quelles tendances et questions actuelles affrontons-nous dans ce domaine?
Qu’est-ce que nous avons en commun et qui sont nos allies ?
Quelles mesures s’imposent pour aborder cette question?

L’atelier pré-congrès du vendredi matin portera sur
« Créer des communautés avec des soutiens naturels et des services génériques » – Animatrice : Kathie Snow

Personnes d'abord 4

Le vendredi 28 septembre, communications:

« Respecter le mystère de chaque vie humaine »
Margaret Somerville, éthicienne canadienne de renommée mondiale, tiendra le discours d’ouverture du Congrès intitulé « Le mystère de chaque vie humaine » dans lequel elle examinera, dans ses propres mots, « l’importance pour l’humanité d’appliquer la conviction que toutes les vies humaines sont belles ». (…)

Personnes d'abord 5

« Le choix est évident»
David Weremy a une vision d’un Canada sans institutions. Il voit un pays où toutes les personnes ayant des incapacités reçoivent les soutiens nécessaires pour vivre une vie de qualité dans la communauté. (…)

Personnes d'abord 6

Le samedi 29 septembre, communications:

« Information et pas discrimination: aborder les progrès du dépistage génétique prénatal»
La technologie du dépistage prénatal peut diagnostiquer beaucoup de troubles génétiques et la science du dépistage offre un nombre croissant d’applications. (…) Dans sa communication, l’avocat, éthicien et père americain Mark Leach proposera des mesures que les participants pourront prendre pour relever les défis du dépistage génétique prénatal.

Personnes d'abord 7

« La discrimination génétique et la perte de l’identité individuelle: ce qui est arrive au bébé Annie et le voyage difficile pour chercher des réponses et la justice » avec l’activiste, chercheure et mère Barbara Farlow. (…)

Personnes d'abord 8

« Le choix c’est la communauté»
Lorsqu’il s’agit du droit de vivre dans la communauté, Kory Earle connaît son histoire. Jeune auto-intervenant, Kory parle de ceux qui ont fait des interventions afin que lui et les générations futures ne vivent pas en institution. (…)

Personnes d'abord 9

On peut se procurer le programme du Congrès ici.

********************************************************

Mais qu’est-ce que le Mouvement Personnes d’abord?

Marcel Blais

Nicole Chartrand

François Poulin

«La raison d’être du Mouvement Personne D’Abord est l’individu en tant que personne avant tout. Nous considérons d’ABORD la personne présentant une «déficience intellectuelle» comme un citoyen à part entière. Donc, le Mouvement regroupe la personne qui vit la situation et cette personne constitue l’essence même du regroupement. Elle est supportée et invitée à s’impliquer directement dans l’action et la prise en charge quant à l’amélioration de ses conditions de vie tant au niveau individuel que collectif.» Lire la suite.

Aujourd’hui, on dénombre 14 Mouvements Personne D’Abord présents et actifs au Québec et une Fédération qui est leur porte-parole.

«Au Mouvement vous avez la possibilité:

  • de vous faire des amis et de créer des liens d’amitié si vous vous sentez seul;
  • d’échanger avec d’autres personnes qui vivent la même situation que vous pour trouver ensemble des solutions ;
  • de recevoir de l’aide pour répondre à un besoin d’information, d’accompagnement ou de référence à un service ;
  • de recevoir de l’aide lorsque vous vivez des difficultés de communication avec des personnes responsables ou des services publics ;
  • de recevoir un accompagnement lors de votre plan de services ou lors d’une démarche dans le but de faire respecter vos droits ;
  • de recevoir de l’information accessible concernant les nouvelles politiques et les lois qui vous touchent de près ;
  • de vous impliquer et d’acquérir de l’expérience pour prendre la parole, travailler en comité, participer et connaître d’autres militants qui, comme vous, s’impliquent dans des groupes communautaires ;
  • de suivre des formations sur les droits, de participer à des colloques et à des rencontres avec des membres provenant de différents Mouvements…»

 

Mouvement personnes d’abord du Québec Métropolitain

Une particularité: les onglets sont vocaux».

Mouvement personnes d’abord de Montréal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *