Montréal – Un voyage en Belgique pour des adultes du Parrainage civique

À lire sur le site Porteur de changement:

C’est un départ vers la BELGIQUE

SEPTEMBRE 2018

    Parrainage civique

LE PROJET

Depuis 1979, Parrainage Civique Montréal (PCM) accompagne les personnes ayant une déficience intellectuelle dans leur intégration et leur participation sociale. Cette année, pour une première édition, PCM quitte vers la Belgique en compagnie de 10 personnes ayant une déficience intellectuelle. Le voyage de mission découverte en Belgique est une possibilité pour les participants d’aller à la rencontrer d’autres personnes ayant le même handicap, et ce, dans un autre pays. Il s’agit d’un voyage exploratoire, qui servira comme moteur éducatif, stimulant et inclusif. Il s’agit également d’un projet de grandeur puisque la plupart des participants n’ont jamais eu l’opportunité de voyager. Grâce à vos précieux dons, vous leur offrez la possibilité de s’épanouir à travers le voyage.

MISSIONS DU VOYAGE

  • Briser l’isolement des personnes ayant une déficience intellectuelle

  • Développer des liens d’amitié à l’international

  • Acquérir une autonomie permettant de se développer en tant que personne entière

  • Découvrir une autre culture en ayant le sentiment d’être inclus et de faire partie de la société

  • Rencontrer des organismes belges qui travaillent sur le même front

L’ORIGINE DU PROJET

Cet automne, nous avons questionné nos membres ayant une déficience intellectuelle ou un TSA par rapport à leurs rêves et leurs aspirations futures. Plusieurs n’étaient pas en mesure de nous répondre… Ces personnes vivant sous le seuil de la pauvreté, et souvent isolées ont cessé de rêver dû à de nombreuses déceptions.?

En poussant la discussion plus loin avec les participants, l’idée de voyager est survenue! La plupart n’ayant jamais voyagé n’ayant jamais, même, quitté l’île de Montréal en sont venus avec des étoiles dans les yeux. À ce moment, nous savions que nous devions agir.?

La Belgique, un pays francophone très avancé au niveau de l’intégration et la participation sociale des personnes adultes ayant une déficience intellectuelle. Pourquoi pas un voyage en Belgique avec 10 participants? (Si vous pouviez voir l’excitation et la joie sur leur visage)

VOYAGE EN CHIFFRES

10 PARTICIPANTS

Donorida, Claudette, Brigitte, Robert, Sylvain, Michel, Benjamin, Danièle, Angela et Fatima

2 ACCOMPAGNATRICES

Andréa Larochelle et Alexandra Gendron

3 VILLES VISITÉES

Bruxelles, Liège et Bruges

6 ORGANISMES COMMUNAUTAIRES VISITÉS

Le Créahm, Gratte, le Ricochet, le 8ième jour, les bureaux de la délégation du Québec en Belgique et les Restos du Cœur

2 MUSÉES EXPOSANT DES OEUVRES CRÉÉES PAR DES PERSONNES AYANT UNE DÉFICIENCE INTELLECTUELLE

MADmusée et musée Arts & Marge

(…)

Lire tous les détails.

USA – Sarah Schaffer, student à University of Kansas

To read on UDK website:

Day in the Life: Being on KU’s campus is a dream for Sarah Schaffer — and she shows it

Rachel Gaylor 

 Sarah Schaffer


Sarah Schaffer is a passionate volunteer and a drum player in the University Band at the University of Kansas.
Caitlynn Salazar/KANSAN

Sarah Schaffer, a student from Lawrence, loves her life here at the University, and you can see it on her face when you speak with her. Schaffer, who has Down syndrome, is a typical 23-year-old who enjoys being around as many people as she can.

Schaffer originally took classes at Washburn University for a few years, but given that her parents and older sister both attended KU, she decided to make the switch to Lawrence where she can take classes and participate in the Transition to Postsecondary Education program that gives students with intellectual disabilities the opportunity to experience an inclusive environment.

School days vary

Like most students, Schaffer’s days are never consistent. There are a few things that stay the same, though. She wakes up and eats breakfast in her residence hall, GSP Hall, then heads off for one of her three classes each day — either a health or education course, or University Band, where she plays percussion.

Schaffer does more than just go to class; she has a communication coach to work on speech three times a week and attends a music therapy session once a week to work on other specific goals. Despite joking that she goes to the gym to workout 10 times a week, she admitted she still goes an impressive once a day.

Stephanie Meehan is an assistant clinical professor of speech, language and hearing at the University, and one of Schaffer’s good friends.

“Sarah has really high positive energy,” Meehan said. “She is friendly and outgoing. I have never known Sarah not to be in a good mood. She’s happy to be here. I think college life suits her because she’s so social and likes to meet new people.”

 

Sarah Schaffer is a passionate volunteer and a drum player in the University Band at the University of Kansas. Caitlynn Salazar/KANSAN

Working with kids 

When classes are done, Schaffer heads over to the Boys & Girls Club of Lawrence to volunteer with kindergarten and first grade students twice a week.

“They’re so tiny,” Schaffer said. “They don’t really pay attention … kids are like that. »

While Schaffer loves living in the dorms – she came to the University for the opportunity to live in one – she said she hopes to move into an apartment and get a job at the University.

“My dream is to drive a car,” Schaffer said. “But I’d also like to work with other kids.”

Schaffer loves education. She used to volunteer in the Language Acquisition Preschool and proved that she is “very good with little kids,” according to Meehan. She can remember everyone’s names after just one meeting.

(…)

Read more…