Une activité utile et valorisante au service de la collectivité

À lire sur le site DHNet:

Des personnes souffrant de déficience mentale épaulent les ouvriers des espaces verts à Ath

Deheneffe Bruno Publié le

valorisante

Des personnes souffrant de déficience mentale épaulent les ouvriers des espaces verts

Aux côtés de la ville d’Ath et de son service des espaces verts, le groupe mobile d’activités citoyennes (GMAC) a développé un chouette partenariat qui permet à des personnes présentant une déficience intellectuelle de se rendre utiles en accomplissant des petites tâches au profit de la collectivité.

Chapeautée par l’ASBL Inclusion, cette expérience spécifique à la cité des Géants a démarré, en 2013, dans la foulée d’un appel à projets lancé par l’agence wallonne pour l’intégration des personnes handicapées (AWIP) et dont les compétences en la matière ont été reprises, depuis lors, par l’agence pour une meilleure qualité de vie (AVIQ). « À raison de deux jours par semaine, des volontaires en situation de handicap donnent un coup de main aux ouvriers communaux chargés de l’entretien des espaces verts tout en étant encadrés par un éducateur spécialisé », indique Sandy Felaco, coordinatrice des projets de l’ASBL Inclusion, dont une antenne se situe à Ath.

Actuellement, le groupe comprend huit bénévoles dont l’âge oscille entre 24 et 40 ans. Quatre d’entre eux sont originaires de la capitale du Pays Vert tandis que les autres participants viennent de Blaton et de la région de Tournai.

« Le rythme et les horaires de travail sont adaptés à leur handicap, tout comme les prestations qu’ils sont amenés à effectuer. Reposant sur du bénévolat, celles-ci ne sont pas rémunérées sur base d’un contrat et ne sont dès lors dictées par aucun critère de rentabilité », poursuit Sandy Felaco.

Les services qu’ils rendent chaque jeudi et vendredi de 10h à 12h et de 13h à 15h sont très variés. Cela va du travail en serre à Ormeignies où ils mettent du terreau dans les pots et bacs à fleurs en passant par le désherbage, le ramassage des feuilles, les plantations ou encore le triage des bulbes dans le hangar qu’occupe le personnel des espaces verts. Ils ont également recouvert les sentiers de la carrière de Maffle avec des copeaux..

(…)

Lire la suite…

A scholarship designed to help give individuals with Down syndrome a way to pursue their own quests

To read on NDSS website:

quests

Ethan Saylor Memorial Scholarship

Ethan Saylor lived his life to the fullest. Whether it was rocking out to music, working with law enforcement or playing the guitar, when Ethan wanted to do something, nothing was going to stop him.

Each year at the Buddy Walk® on Washington, NDSS awards a $500 scholarship to an individual who embodies the same energy that Ethan carried with him. The scholarship is designed to help give individuals with Down syndrome a way to pursue their own quests, regardless of any perceived limitations. This award will be given annually to those who display the same drive and determination to pursue their dreams.

Contribute to the scholarship fund

“Nothing is as important as passion. No matter what you want to do with your life, be passionate.”  -Jon Bon Jovi

Eligibility Criteria

Each applicant must:

  • Have Down syndrome
  • Be 18 years of age or older
  • Intend to pursue a passion despite previous limitations

To apply, in 500 words or less, tell us about your passions, dreams and how you would use the Ethan Saylor Memorial Scholarship to make your dreams a reality. In the application, please be sure to include your name, address, age, phone number and e-mail address. Self-advocates may apply for themselves or have someone else complete the application for them

The application deadline for the 2018 Ethan Saylor Memorial Scholarship is February 9, 2018. 

Apply for the Ethan Saylor Memorial Scholarship

The scholarship will be awarded during our 2018 Buddy Walk® on Washington and 2018 NDSS Down Syndrome Adult Summit on April 10-11, 2018, in Washington, DC.

Past Recipients

2017 – SAM SUCHMANN AND MATTIE ZUFELT

Sam and Mattie are best friends and filmmakers who premiered their movie Spring Break Zombie Massacre in 2016. The duo plans to use the scholarship money to begin working on their second film.

2016 – JOEY AGOSTINO

Joey Agostino of Norwalk, Connecticut, loves music. He used the Ethan Saylor Memorial Scholarship to take DJ Board lessons to help further his dream of becoming a DJ.

2015 – BLAKE PYRON

Like Ethan, Blake Pyron of Sanger, Texas, has a passion for playing the guitar and listening to music. With the scholarship, Blake was able to attend professional guitar lessons and further his guitar skills.